Se connecter pour vérifier ses messages privés   S'enregistrer   Connexion   FAQ   Rechercher
Les Bitumeurs Index du Forum Les Bitumeurs

07/03-Balade Bavaroise - Chebello

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Bitumeurs Index du Forum -> Les récits des Bitumeurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Les Animateurs
_________________________________


Inscrit le: 16 Jan 2006
Messages: 1736
Localisation: Animateurs

MessagePosté le: 17 Jan 2006, 13:36    Sujet du message: 07/03-Balade Bavaroise - Chebello Répondre en citant

 
 

LA BALADE BAVAROISE DE CHEBELLO
Juillet 2003


 
Le départ s'est fait un mardi matin, il y a huit jours et quelques, donc. Les sudistes se demandent peut-être comment on peut avoir l'idée de partir visiter la Bavière. En fait c'est tout simple. On demande à son fils ainé si une virée en moto ne le tenterait pas, et on se retrouve un peu plus tard avec le fazer 1000 harnaché comme un baudet, près à partir pour le Süd Bayern.

L'itinéraire ne prévoit que très peu de portions d'autoroute, pas question d'arriver dans les Alpes avec des pneus carrés. C'est à cause de cela qu'une première surprise nous attend : en Allemagne, il n'y a que peu d'itinéraires de contournement, ce qui fait qu'on traverse les villes, par le centre souvent, avec les feux... Autant dire que faut pas être pressé.
L'autre surprise, et de taille, c'est que précisément, les allemands, ils ne sont pas pressés du tout. Pour ce qui est des voitures, on a l'habitude. Pour ce qui est des motards, ça me surprend beaucoup. Exemple classique : camion lent, trois voitures derrière, puis un motard, puis d'autres voitures. Je double les voitures de queue et je me rabats à côté de mon collègue. Une ouverture, je lui fais signe que je n'irai qu'après lui. Et ben non. En Allemagne, le collègue
motard, il ne double le camion que lorsque toutes les voitures placées avant lui ont doublé. Sidérant non ? Autant le dire tout de suite, on n'a pas suivi l'exemple.
J'ai doublé le plus souvent comme une brute de chez nous, à grands coups de troisième ou de quatrième poussée bien haut ( plus de 70 kg d'Antoine derrière, tout de même alors faut ce qu'il faut ), en me rabattant la plupart du temps entre des voitures qui ne s'attendaient pas à ça... Bref, la réputation des français ne va pas s'améliorer grâce à moi.
En fait et pour tout dire, j'ai continuellement eu l'impression que les motards allemands se servaient de leur moto comme on se sert d'une voiture.
Des dépassements interminables sans les deux prises  d'angle bien tranchées qui donnent l'impression du travail bien fait, peu de salut motard en roulant, on n'engage
pas spontanément la conversation quand on s'arrête à côté d'un collègue devant un café qui a l'air sympathique...
Très respectueux de la limitation de vitesse en plus de ça, le motard allemand. Je me suis fait dépasser en tout et pour tout une seule fois. Pour ceux qui m'ont vu rouler, il est évident que c'est anormal.
Bref, j'ai découvert tout ça petit à petit, au long des 560 bornes de trajet qui m'emmènent à Seehausen am Staffelsee ( un pur nom, hein ! )
Quelques péripéties à signaler tout de même. On s'est fait carrément engueuler par un vieux qui nous a vu traverser sans attendre que le piéton passe au vert (quel exemple pour les enfants ! ) . Deux jours plus tard, version soft d'un incident analogue : un bavarois obligeant me prévient
gentiment mais fermement que je suis garé 20 mètres à côté du parking prévu pour les motos et que je risque d'avoir un procès. Même si le parking pour les motos est gratuit. Ceci dit, faut signaler que le tempérament allemand a aussi ses bons côtés. Rétrogradage malheureux dans une épingle, je me retrouve en première alors que ça passe tranquille en seconde. Je vire comme si j'étais en train de pédaler en côte sur mon vélo. Ben les trois motos qui me
suivaient ne m'ont pas doublé. Alors que des potes que je connais depuis des années...
Le soir c'est l'arrivée au camping après le passage à l'anmeldung ( où on s'inscrit ) C'est sur une petite presqu'ile, avec le lac tout autour.
 
Surprise le lendemain matin. Le camp est envahi de mamans canes et de canetons, qui font la tournée de toutes les tables où quelqu'un est en train de petitdéjeuner pour se faire nourrir copieusement de petits bouts de pain, de croissants... D'une voracité extraordinaire les canetons. A sept ou huit, ils te descendent un Brötchen ( petit pain ) en quelques minutes. Et d'une hardiesse ! Ca te marche sur le pied, ça vient te bouffer dans la main...
En camping d'habitude, tu fais gaffe à fermer ta chambre pour ne pas la retrouver envahie de moustiques et autres insectes. Ici, si t'oublies de fermer, sûr que tu te retrouves avec un caneton dans le sac de couchage quand tu reviens.

Durant les quelques jours qui suivent, nous entamons la visite classique des trois châteaux que le roi Louis II de Bavière a fait construire.
-Neuschwanstein, à la silhouette familière, l'exemple type du chateau romantique allemand.
-Herren Chiemsee ( sur une île au milieu du Chiemsee )  Un versailles en miniature (ce qui en soi serait plutôt un avantage, la visite n'est pastrop longue) Et un versailles qu'on visite sans avoir à supporter les parisiens, ça, c'est inestimable.
-Linderhof  Superbe, avec dans le parc, la Venusgrotte : c'est une grotte totalement artificielle, toute en plâtre et en stuc, y compris les stalactites et les stalagmites, avec une ossature en bois. A l'intérieur, des niches qui abritent des statues, une cascade, une nappe d'eau et une gondole. Le roi, allongé dans cette gondole, faisait donner pour lui seul des opéras de Wagner.
Stark romantisch hein ? Y a même le chauffage central!
Tout ça combiné avec des balades sans autre but que le plaisir de rouler.
 
Quelques impressions en vrac pour finir.
Le bon accueil et la sympathie des allemands, ce que je n'attendais pas du tout. Les gens étaient souriants, serviables, gentils.
Les réveils le matin au camping, en entendant les enfants appeler les canetons ( Entchen! Entchen! ) Très agréables
L'Euro, en usage même au fin fond de la Bavière. J'ai été très déçu. On nous promettait des échanges simplifiés. Et ben on nous a raconté n'importe quoi.
Parce qu'en fait,pour évaluer un prix, tu dois  convertir les Euros allemands en marks, puis les marks en francs, et enfin les francs en Euros français.
C'est lourd.
Plus sérieusement, la cuisine : nous avons pris tous nos repas du soir au restau du camping. Un plat de résistance coûtait entre 5 et 10 Euros.
C'était hyper bon, hyper copieux (et moi qui vous dis ça, je sais me tenir devant une assiette ) Pour le même prix à Nancy ou à Metz, t'as un truc quelconque et t'en as deux fois moins. La kolossale part de gâteau maison ( Hausgemachtkuchen ) qu'on rajoutait pour un Euo 50, c'était vraiment du superflu.
Je garde de tout ça un souvenir ému. Sans compter la bière ! Là bas, elle est servie dans des verres de 50 cl.
Tiens, pour tout dire, quand je vois les échantillons de 25 cl  qu'on nous sert pour le même prix ici dans nos cafés, j'ai plus le goût. J'ai l'impression qu'on nous fait vivre une demi-vie. Carrément.( gros soupir de nostalgie bavaroise )
 
Bilan très positif donc au total, même si le monde motard de là bas manque de pêche. Autant dire que si quelques bitumeurs attrapent l'envie de partir du côté de Murnau ou de Garmisch Partenkirchen pour montrer aux gens comment c'est qu'on doit rouler, je les y encourage.
Un petit coucou à Bigdave pour finir. J'ai  pensé à toi et à ta virée auvergnate bien arrosée, tout au long des 600 km de trajet retour effectués sous une pluie battante, un vrai déluge.
Mais à part ça, très beau temps pendant toute la semaine .
 
 

                Amicalement
                chebello
 
 

Pas de Photo dans l'album

 
 

_________________
Les Animateurs
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Bitumeurs Index du Forum -> Les récits des Bitumeurs Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com