Se connecter pour vérifier ses messages privés   S'enregistrer   Connexion   FAQ   Rechercher
Les Bitumeurs Index du Forum Les Bitumeurs

10/05-Happy birthday to you…PAF! - Mordret

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Bitumeurs Index du Forum -> Les récits des Bitumeurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Les Animateurs
_________________________________


Inscrit le: 16 Jan 2006
Messages: 1736
Localisation: Animateurs

MessagePosté le: 17 Jan 2006, 14:55    Sujet du message: 10/05-Happy birthday to you…PAF! - Mordret Répondre en citant

 


     Mordret aime les vieilles !

 

 

Happy birthday to you… Happy birthday to you… PAF! Wink

 

http://lesflingueurs.free.fr/intro.html

 

J'aurais pu commencer par cette séquence "culte" des Tontons-Flingueurs ("Un bourre-pif comme ça, en pleine paix!" Wink) pour mentionner un coup de pied au cul…

 

 

J'aurais pu intituler ça "Des rapports Humains entre passionnés" ou bien encore "Tous les motards ne sont pas CON-Sots-motards" ou un truc dans le genre…

 

 

Allez… un peu de douceur dans se monde de brutes… et une jolie histoire de motard! Wink

 

 

 

 

 

C'était il y a bien longtemps en ce doux pays de France…

 

J'étais donc allé rendre visite à mon Sorcier pour régler quelque "menu problème" sur ELLE (on venait de réussir la transplantation cardiaque, mais la grande forme n'était pas là et le sujet de la présente narration non plus! Wink)

 

Or donc, c'était le jour de mes quarante ans (ça ne nous rajeunit pas tout ceci!) et le Sorcier en question m'avait promis "une surprise… s'il fait beau!"

 

 

Connaissant le Sorcier en question… je me doutais bien de la surprise en question… mais ça c'est une autre histoire… chaque chose en son temps!...

 

 

 

 

 

 

Comment vous le décrire ce sorcier?

 

Comme on me l'avait présenté!

 

 

 

"Ce type est fondu du Deux-temps et ne travaille que là dessus… Il m'a refait un 750H2 qui tournait comme une horloge, plus neuf que lorsqu'il était sorti de caisse en provenance du Japon 25 ans plus tôt!"…

 

 

Evidemment, présenté comme ceci… peu de chances que ce "magicien" ne s'occupât de mes 4-temps poussifs (selon ses référentiels Deux-temps)…

 

 

 

Les lieux du crime?... Comment vous dire?...

 

Imaginez un village perdu dans les vignobles à flan de colline, orienté plein sud (très bon pour le pinard!)… un village de quelques milliers d'âmes (âmes qui - de nos jours - se tournent plus vers la religion cathodique que celle anciennement catholique) qui sent bon le "rural" (on y vient encore au marché en tracteur!) et le soleil du Sud-Ouest…

 

Dans ce village, un vendeur de "cycles" qui traite aussi de la tondeuse ou de la débroussailleuse, plus quelques cartouches à l'époque de la chasse… et une ou deux motos de "clients"… Wink

 

Passé la devanture qui inciterait plus à acheter une tondeuse malgré les quelques motos et mobylettes garées sur le trottoir, il y a un alignement parfait de vélocipèdes "qu'on croirait que l'automobile n'a pas encore été inventée dis-donc!"… et il y a quelques motos serrées les unes contre les autres… 500RDLC, 500RG Gamma… et autres vieux Deux-temps japonais en tout genre!... Si on pousse plus avant, on arrive au fond du "bouclard" en se faufilant entre les vélos et les taille-haies et quelques motos "à réparer une fois les pièces trouvées" pour découvrir un petit atelier où se trouve le cœur de ce qui nous intéresse ce jour… LES MOTOS!...

 

J'ai vu dans ce petit coin de France plus de Deux-temps dénudés qu'on peut voir de "Damoizelles" (également fortement dénudées) dans une revue coquine!... pour les revoir ensuite dans des état "collection" sagement rangées dans le magasin (contrairement aux "sucent-mentionnées" Damoizelles)!

 

 

 

C'est un joyeux capharnaüm où la musique moderne le dispute aux motos aussi rares (de nos jours) qu'anciennes… Une chatte ne retrouverait peut-être pas ses petits dans certains recoins, mais le "patron" sait parfaitement où est chaque pièce…

 

"La revue technique?... sous la pile de revues, derrière les pneus!... mais que voulez-vous que je fasse de la revue technique?... je la démonte et la remonte les yeux fermés cette bécane!" Wink

 

 

 

 

Le Sorcier en question maintenant!

 

Grand, l'âge mûr, maigre (il rentre encore parfaitement dans sa combarde de piste), d'un accueil souriant même si pas du genre à taper dans le dos de quiconque déclenche la petite sonnette automatiquement en action à chaque passage par la porte d'entrée…

 

 

 

 

"Il faut savoir être accepté" m'avait-on dit…

 

AH!?...

 

Eh bien finalement… soit le courant est passé entre cet homme "difficile" et moi qui suis plutôt "réservé", soit j'avais le bon profil…

 

 

OK… D'accord!... Je pense qu'un "kékékislapète" se retrouverait face à un "agenda complet sur les 4 prochaines années"… mais bon, ce n'est pas être difficile que de refuser ce genre de "zozo" non!? Wink

 

 

 

Il est vrai que bien que trimant beaucoup pour des tarifs pas assez chers vu la qualité du travail et le temps passé… bien que n'ayant pas forcément une Porsche devant la boutique (il y en a un à coté de ladite boutique… de porche!)… il se permet de "choisir" ses clients et surtout les motos qu'il va "ausculter"…

 

"un quatre temps?... quoi comme quatre-temps?...

BON… Si il le FAUT alors!" Wink

 

 

 

 

Coup de chance, je venais avec des modèles rares (quoique en piteux état et non conformes à l'origine), recommandé comme il se doit par un client (AHHH le "babouche à oreille"… ça a du bon!)…

 

 

 

Au long de ces multiples visites j'avais donc eu l'occasion de "faire mon éducation" et d'essayer de ne pas dire de grosses conneries… le courant passe alors!

 

 

 

 

Me voici donc à essayer ELLE afin de résoudre quelque hoquet incompatible à un état de santé conditionnant la sortie de l'hôpital en ce jour de mes 40 ans (et là, même si ce n'est pas narré en détail… ça met tout de même une petite larme à l'œil que de rouler avec une moto arrêtée depuis plus d'un an et qu'on croyait bonne pour la casse car les finances ne permettaient pas d'acheter de la pièce NEUVE et qu'en occasion le haut moteur était introuvable).

 

 

 

 

Coup de bol, si le grand soleil n'était pas de rigueur (SI SI, ça arrive aussi le sale temps dans le SUD-OUEST!), la piste (euh… la chaussée!) avait séché avant mon arrivée sur les lieux du cadeau!

 

 

 

 

"40 ans!?... Ca se fête ça 40!...

C'est l'âge raisonnable ça,

l'âge des motos d'homme mon bon!"

 (sourire en coin et clin d'œil… au téléphone)

 

 

 

 

MOUAIP!... Depuis que je le taquine avec ses bécanes "qui fument et qui puent" et qu'il m'envoie balader avec mes "poumons asthmatiques à soupapes"… je voyais bien ce qu'il allait me proposer le bougre …

 

 

 

Mon premier essai en moteur deux-temps! Wink

 

 

 

 

Parce que mis à part des 49,9cc prêtés de temps à autre par les copains et très vite mis de coté par manque de puissance à mon goût (à l'époque je roulais aussi vite à vélo que la moitié du parc - homologué – en vente en France!), mon éducation "2-temps" avait consisté à baver devant les journaux narrant par le détail les performances des "Troisetdemi" RD puis RDLC et à angoisser devant les photos des épaves après les sorties de routes qui ne manquaient pas de se produire avec ces missiles confiés à des motards complètement givrés (y'a pas d'époque pour ça!)…

 

 

 

 

PETIT problème… des 350RDLC, il n'en avait pas en boutique en ce moment et mis à part un 250 Kawa (2-temps bien sûr!), les seules machines qui trônaient en "guest star" (c'est à dire bien cachées derrière les vélos et autres tondeuses) étaient des "machines de guerre" : 500RDLC (oui M'sieur!) et 500 RG Gamma (itself!)…

 

 

 

Nous en avions déjà parlé de ces types de machines… lui trouvant la 500RGGamma idéalement meilleure que la 500RDLC, "pourtant plus joueuse, mais moins confortable sur longues distances que la 500RGGamma"…

 

 

 

J'avais déjà assisté à quelques démarrages, si caractéristiques des 2-temps… et si je m'étais bien promis d'essayer… "Un jour"… ces machines et leur violence légendaire (paraît que les RSV et autres GSXR ne friment pas quand mon Sorcier sort avec ses copains en RG Gamma … car en plus il connaît et entretient plein de petits bolides!) m'angoissaient un peu!

 

 

Angoisse?... OUI, car tomber avec une bécane qu'on vous refile “pour essayer" n'est pas GLOP du tout, mais lorsque ladite bécane est plus belle qu'une version neuve malgré le kilométrage au compteur… lorsque l'on connaît les sommes rondelettes auxquelles s'échangent ces petits bolides "état collection"… Eh bien on se dit qu'il va falloir se mettre aux patates quelques mois si  - d'aventure – on fait tomber la belle machine! Sad

 

 

 

Et la… entre deux "essais libres" avec ELLE et quelques réglages… que vois-je devant la boutique à mon retour?... Une 500RG (on va manger le "Gamma", ce sera moins long)!... Mais pas n'importe qu'elle 500RG… Pas celle du magasin… NON NON!... Celle du patron HIMSELF!

 

 

"Merd'!... Si je lui fous celle-ci au tas… c'est la fin!" pensais-je au fond de moi… tout en jubilant intérieurement… "OUAAAA… C'est pas vrai dit!... la toute belle 500RG toute blanche, rouge et noire!"… comme celles des magazines de l'époque dis-donc!" Smile

 

 

Bon… Je délaisse temporairement ELLE (eh oui, mais entre ELLE et moi il y a un pacte… je lui reste fidèle malgré tous les "écarts"… "AH ces mecs!" Wink) sous prétexte de réglages à modifier encore et on s'occupe du 500RG

 

 

 

Bon… Il me la démarre… impeccable du premier coup!... un nuage de fumée nous entoure et fait fuir les chiens et les chats sur la place du village…

 

 

"La fumée disparaît une fois le moteur chaud!"…

 

Ah ouai!... Alors il n'est pas DU TOUT chaud le moteur! Wink

 

 

 

Quelques coups de gaz (genre 0-11000 tr/mn) me font comprendre que l'inertie moteur est à mettre au rang des abonnés absents et que, décidément, je suis trop précautionneux avec mes motos…

 

Les fumées s'atténuent en effet!

 

Les voisins continuent de faire la gueule alors que mon sorcier trouve ça joli lui le bruit du 2-temps…

 

"Le bruit de ferraille au ralenti est lié au jeu des disques… et encore, je démonte le moteur régulièrement" me précise-t-il.

 

AH… ça fait presque autant de bruit (mais pas tout à fait) qu'un embrayage de machine à coudre… Je veux dire… de DUCATI! Wink

 

 

<P class=MsoNormal style="MARGIN: 0

_________________
Les Animateurs


Dernière édition par Les Animateurs le 05 Avr 2006, 10:26; édité 3 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Les Animateurs
_________________________________


Inscrit le: 16 Jan 2006
Messages: 1736
Localisation: Animateurs

MessagePosté le: 17 Jan 2006, 14:56    Sujet du message: Répondre en citant

 

 

Parce que la "bleue" (bin oui, il a aussi des mobylettes dans l'atelier, puisqu'il aime les 2-temps que je vous dis! Wink) que j'ai croisée il n'y a pas dix minutes ne ressemble PAS DU TOUT (même pas la couleur) à ce missile de croisière à ergols liquides! Smile

 

 

En deux chiffres, une idée de la claque que je vais prendre : 95cv 150kg!

 

Ce sont les caractéristiques de la belle… à comparer aux 49cv 220kg de ELLE!

 

 

 

Après… on peut TOUT comparer (les freins, la chasse…), mais rien que ça me donne l'impression de descendre d'une 2-chevaux et de monter dans une formule 1!

 

Et pour ne pas m'en faire douter il me rassure d'un "la 500RG est très proche de la moto de grand-prix de l'époque [NDLR: 1985]!"

 

 

 

Bin tiens donc! Sad

 

 

"Mais qu'allait-il faire sur cette galère?" (Molière - L'avare)

 

 

Bon… J'enfourche ledit missile… et…

 

 

 

Me voilà par terre!

 

 

 

Meuh non!... je ne suis pas tombé!... imaginez un peu la honte sur ma famille et ma descendance jusqu'à le vingtième génération si ça avait été le cas!!!

 

 

 

NON… cette moto est tout simplement ridiculeusement petite et basse!...

 

 

 

CERTES, mes 1,80m me font trouver beaucoup de motos "petites" (vos gueules les nains au fond de la classe! Wink)… Mais là on peut s'installer sans frayeur… ça rassure et pt'ête qu'il n'est pas si terrible que ça le monstre!...

 

 

 

On est vachement bien assis dis-donc!... Moi qui m'attendais à une "bout de bois réplika"… rien à redire!... on fait corps avec la bête qui nous entoure. Pour peu on serait "en" moto et non pas "à" moto!

 

 

Petit gabarit que cette 500… on croirait… non pas une mobylette à réaction, mais une 125cc thermo-nucléaire de l'espace!

 

 

 

Bon… s'agirait d'avancer, avec tout ce monde qui regarde quand est-ce que je vais me casser de là et arrêter de les faire chier avec cet "engin-de-la-mort-qui-tue"!...

 

 

OK… J'y vais!...

 

 

Je rabaisse la visière du casque (j'aurais dû prendre une visière iridium tiens… c'est mieux, on ne te reconnaît pas! Wink

 

 

Allez Mike, on monte dans les tours et on embraye doucement…

 

 

Un coup d'œil au compte-tours me rassure : en dessous de 3000tr/mn l'aiguille ne bouge même pas (les graduations commencent à 3000), c'est pas peu dire que les choses intéressantes se trouvent plus haut!

 

 

 

Allez… GAZ… l'aiguille bouge et oscille entre 3 et 4000tr/mn… Cirage d'embrayage… CLOC!

 

 

 

CALE!

 

 

 

LA HONTE! Sad

 

 

 

Bon… coup de démarreur…

 

 

Ah non… pas de démarreur... tout au kick!...

 

 

Après deux coups de kicks infructueux (pas compliqué d'ailleurs de kicker une 500RG, ça vient tout seul) le patron vient à mon aide…

 

 

"NON, pas débrayer!... au point mort et pas débrayer!"…

 

 

 

VROUMMM (fumefumefume par les 4 pots!)

 

 

Je me disais aussi… Quelle Truffe ce Mordret!

 

 

Allez, on accélère encore plus et on contrôle à l'embrayage… et hop, c'est parti!

 

 

Les voisins rentrent contents... et moi je pars... pas peu fier!

 

 

Le Sorcier m'a laissé quartier libre et ne m'accompagne même pas… Il a confiance lui!... Ceci dit, ça évitera que je lui montre mon train de sénateur et qu'il se foute de ma gueule ensuite…

 

 

 

Bon… sur ses renseignements, j'ai décidé de commencer par des routes droites ("attention aux radars avec cet engin hein!") pour ensuite aller sur de la petite route viroleuse et revenir par des grandes courbes… 40 ou 50km devraient suffire pour me tuer ou me dégoûter à tout jamais!

 

 

Mais ce n'est pas tout ça… Pour l'instant je n'ai pas fait 100m et j'arrive au premier STOP…

 

Pas de conneries Mordret avec l'embrayage, tu ne vas pas déplier le kick à chaque carrefour!...

 

 

Eh non!... ça vient bien et la traversée du village se passe aux vitesses légales, bien en dessous du régime logique d'utilisation du missile, mais "faites pas chier, je débute en 2-temps moi!" Wink

 

 

Et c'est vrai que c'est un poumon que la 500RG… si on n'est pas dans les tours!

 

 

Bon, le panneau de sortie d'agglomération s'efface… va falloir tourner la poignée droite et surtout descendre un ou deux rapports!

 

 

Un peu peur des réactions de la machine à vrai dire, avec tous ces mythes et légendes à son sujet!... Toutes ces photos de wheelings (2 années lumières avant l'époque du stunt) me reviennent…

 

 

 

Eh bien point du tout!

 

 

 

Une 500 RG c'est vachement doux si on ne rentre pas dedans!

 

 

 

Dire que c'est une routière serait mentir car ce n'est pas son orientation, mais ça reste très "conduisible"!

 

 

 

C'est ultra précis… la partie cycle est rassurante, ça freine bien (pas si violent que ça finalement)… la position est agréable malgré ma grande stature (par rapport à la moyenne hein!) et ma tétanie qui disparaît doucement…

 

 

 

 

NE PAS TOMBER…

NE PAS TOMBER…

 

 

 

 

MERD'!... J'avais oublié le compteur dis-donc!

 

On va couper un peu sinon mon missile va être abattu sans sommations par la DCA!

 

Par contre ça ne donne pas de coup de pied au cul... déçu sur ce point!... ça pousse fort, ça pousse très fort, mais ce n'est pas violent du tout (faut dire que je n'ai même pas fait décoller la roue avant, c'est dire si je me traînais!)… La légende en prend un coup!

 

 

 

Une sensation va s'imposer au cours de l'essai : Mon Sorcier (il en serait bien capable le bougre) s'est foutu de moi et – pour mon premier essai de 2-temps – il a "maquillé" une 125cc en 500RG! C'est vrai que cette moto est très petite, maniable, pas lourde… un vrai plaisir! Par contre, un coup d'œil au compteur rappelle qu'il n'y a pas eu de supercherie… une 125cc à ces vitesses là… Pas possible! Wink … Quelque soit le type de parcours, une fois le maniement compris, je serai toujours sidéré de me trouver "bien" à des vitesses entre 20 et 40 km/h au dessus des limitations de vitesse officielles… un vrai piège à permis que cette bombe!

 

 

Le bruit est tout à fait supportable, et la fumée absente (une fois le moteur chaud)!

 

 

Bon, Nous en étions à la fin des routes toutes droites et allions attaquer les virolos…

 

 

Pas encore en main le maniement des vitesses et du moteur 2-temps!... ça ratatouille et ça retombe au régime "mobylette" au moindre carrefour!

 

 

 

 

Et là… pas de bol!

 

 

 

Ce qui s'annonçait comme des petites routes viroleuses va devenir mon calvaire… des GRAVILLONS partout!... Pas des petites flaques de cailloux… NON NON… des sections continues durant des kilomètres… Je ressers des fesses, je me mets minable à sortir les pieds à 40 km/h dans certaines mares de graviers et à viser les portions de route dégagées…

 

 

 

 

NE PAS TOMBER…

NE PAS TOMBER!

 

 

 

 

Le calvaire des gravillons trouve sa fin, mais ensuite c'est moi qui n'assimile pas le 2-temps!...

 

Un 500RG ça pousse fort, ça freine fort, mais il faut oublier le frein moteur (lorsqu'on descend un rapport avant un virage ça ne freine pas et ledit virage vous "saute à la gueule"… et je comprends mieux maintenant les problèmes des pilotes GP lorsqu'ils sont passés des 2-temps aux 4-temps en faisant l'expérience inverse des blocages de roue!), monter sur les freins et ne pas hésiter à descendre les rapports, car aucun risque de "virgules"!

 
 

_________________
Les Animateurs
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Les Animateurs
_________________________________


Inscrit le: 16 Jan 2006
Messages: 1736
Localisation: Animateurs

MessagePosté le: 17 Jan 2006, 14:58    Sujet du message: Répondre en citant

 

 

De plus, un 2-temps, si tu coupes les gaz, tu redescends IMMEDIATEMENT au ralenti… et comme il faut rester dans les tours pour avoir les chevaux… ça devient vite n'importe quoi!

 

Après 10km à s'engueuler sous le casque pour ne pas retenir les quelques règles pourtant simples, ça vient doucettement, et je me prends au jeu… Smile

 

"Avec un 2-temps, pas de problèmes de zone rouge… y'a pas de soupapes qui risquent de croiser les pistons!" qu'il m'avait dit le Sorcier… Et c'est vrai que la moto pousse et pousse et pousse… bien au delà de la zone rouge!... Donc pour un néophyte comme moi, on ne conduit pas en changeant de rapport à l'oreille (ça hurle tout le temps de toute façon! Wink) ni lorsque ça pousse moins… car même au dessus de la zone fatidique le moteur ne s'essouffle pas!

 

 

Bon… fin de la section viroleuse plus calme car il y a des zones humides à l'ombre (il a plu le matin ne l'oublions pas)… et là, bien que mon sorcier ne jure que par les MACADAM (OUI, vous avez bien lu… des MACADAM sur une 500RG!), moi je ne les aime pas sur le mouillé… même si c'est dans la tête!

 

 

 

 

Viennent ensuite les grandes courbes et les zones sans radar (qu'ils disent) et sans agglomérations…

 

La 500RG est un vrai régal dans ces configurations pour le poireau que je suis… Stable, sans pièges… on se plait à croiser une limitation "90" et à regarder son compteur qui affiche un "1" devant ledit "90"… et tout ça sans avoir l'impression de vitesse folle… Cette machine est bien la tueuse de motards et de permis que l'on disait!

 

 

 

Gros sourire au retour au bercail une fois la latérale sortie et le contact coupé…

 

 

 

 

JE NE SUIS PAS TOMBE! Wink

 

 

 

 

 

 

Voili… Ne me demandez pas si j'en veux une… C'est NON!... Incapable que je suis à maîtriser une telle machine sans me tuer (et c'est valable pour n'importe qu'elle hypersport moderne à mes yeux)… Mais… Si j'avais des sous… rien que pour le plaisir de posséder une légende…

 

 

 

 

 

Pour conclure… un grand merci à mon sorcier pour ce cadeau d'anniversaire mémorable et les mots de Jeannot la Case en sortie du dernier virage des essais chronométrés au guidon de sa H2 gavée au nitro-glycéro-méthanol…

 

 

 

 

VIVANT… JE SUIS VIVANT !

 

 

APL2FAR

 

Mike y'a des jours comme ça qui donnent à aimer la vie!

 
 
 

Pas de Photo dans l'album

 


_________________
Les Animateurs
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Bitumeurs Index du Forum -> Les récits des Bitumeurs Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com