Se connecter pour vérifier ses messages privés   S'enregistrer   Connexion   FAQ   Rechercher
Les Bitumeurs Index du Forum Les Bitumeurs

Moto Tour 2006 - Septembre et Octobre 2006

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Bitumeurs Index du Forum -> Les souvenirs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Les Animateurs
_________________________________


Inscrit le: 16 Jan 2006
Messages: 1736
Localisation: Animateurs

MessagePosté le: 03 Oct 2006, 00:01    Sujet du message: Moto Tour 2006 - Septembre et Octobre 2006 Répondre en citant

 
 

Moto Tour 2006
(Dark Dog Moto Tour)
Du 24 Septembre au 1° Octobre
 
 
Comme d'habitude, le Moto Tour a traversé la France cette année du 24 Septembre au 1° Octobre.
En région Parisienne, visiblement, Karabadaf, Angel, Gromono et Coyote sont passés à Carole et Collec y était aussi (mais pour le boulot). Pas de commentaires, pas de photos ...
 
On descend directement dans le Sud, le Moto Tour n'étant pas  passé par les Alpes cette année. Là, quelques Bitumeurs sont passés sur le Paddock à Toulon ou ont participé aux roulages, à la bouffe du vendredi soir, filé un  coup de main au Rhino Blitz Racing Team, le team engagé par le Motorhino, nos amis du Site d'à coté que certains connaissent et dont plusieurs Bitumeurs font partie également.
 
Ci dessous, le Moto Tour au jour le jour par le major Kruel, cette année en configuration de Team Manager et délégué à la Propagande ou à l'Information, au choix.
Mise en page par le colonel Klink, également connu dans les réseaux de résistance sous le pseudo de Road Cap, Captain' Road, ou François, Wemmaster du site motorhino.com.
 
Ensuite, les road Books des 2 parcours de liaison à Toulon les 29 et 30 septembre.
 
Puis les Compte Rendus des participants à ces journées dans le Sud.
 
Mais tout de suite, trois liens pour retrouver toutes les infos à propos de ce captivant Moto Tour 2006 :
 
 

_________________
Les Animateurs
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Les Animateurs
_________________________________


Inscrit le: 16 Jan 2006
Messages: 1736
Localisation: Animateurs

MessagePosté le: 03 Oct 2006, 00:50    Sujet du message: Répondre en citant

 

Les News du Motorhino,
ou la compétition au jour par jour
vue de l'intérieur du Team

 

Et tout d'abord,
La composition de l'équipe.
 
Rhino Blitz Racing Team : Dark Dog Moto Tour 2006
 

Comme l'an dernier la couverture quotidienne de l'événement sera assurée par le Kolonel KLINK depuis son bunker récemment délocalisé dans la banlieue de Shangaï. Abonnez-vous à la Lettre du Rhino pour suivre les rocambolesques aventures (à peine exagérées) du Rhino Blitz Racing Team

Le Feldmarschal Kruel a renoncé au combat en première ligne : il sera, cette année, le team manager du Rhino Blitz.

Sa mission : démontrer que ce n'est pas la moto qui fait le motard... il supervisera la course de nos 6 motards au grain.

Tramber est le chef de notre service Propagande, Désinformation et RensAignements, c'est lui qui, sous la menace de dénonciations et de autres perfidies nous garanti une excellente couverture médiatique.

L'assistance Motorhino

Associée à l'assistance du Moto Club des Seuillards et à City Bike (Laval), l'assistance est désormais plus que rôdée après les péripéties des années précédentes.

CHET, armé de clés plates made in Korea et d'un tournevis acheté chez NOZ, espère en 2006 investir dans un testeur électrique en promotion chez GAM VERT.
Présent dans les deux dernières éditions, il souhaite découuvrir enfin les joies de la mécanique japonaise qui, il l'espère, se réduira au réglage périodique du rétroviseur. Il sera assisté par Eric, de City Bike à Laval, et de Tony, l'Enculé de la Route de la nouvelle génération !

Les braves

6 volontaires pour 5 machines (voir la présentation en vidéo)

 

Eric SEPTIER is KICK

Le professionnel... nous lui devons la découverte du rallye routier !
Moto : 1000 Monstro S2R

Christophe POTTIER is Toto

Le plus véloce d'entre tous
Moto : 600 GSXR

Vincent LECOU is Le Nain de Jardin

Le Nain de Jardin, dit "Vincent LESUPERCOUP" d'après Madame, participe au championnat de France de rallye routier depuis 2003. Il est à lui seul 50% du P53, notre antenne locale en Mayenne
Moto : 600 FAZER

Hugues DUMOULIN is Doktor Hugo

Hugo, l'autre moitié du P53, est un alchimiste tombé dans la marmitte des motos anciennes, ne doutons pas qu'il use de sa magie et de ses potions pour parvenir à l'arrivée au guidon de sa
Moto : LAVERDA 500 Twin de 1982

Lionel PROUSTEAU et Eric BOINOT are Yoyo et Eric

Nos deux compères ont vécu une jeunesse agitée et comptent profiter de la compétition pour s'intégrer à la société. Lionel, le pilote, a participé au championnat de France des rallyes de 1998 à 2000 et au Moto Tour 2003.
Moto : Side Car Suzuki 1100 GSXR "PANDA SPORT RALLYE"

 


_________________
Les Animateurs
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Les Animateurs
_________________________________


Inscrit le: 16 Jan 2006
Messages: 1736
Localisation: Animateurs

MessagePosté le: 03 Oct 2006, 00:54    Sujet du message: Répondre en citant

 

Jour 00

15/09/2006 : Dernières myrthilles avant le départ


VOUS VOULEZ SUIVRE LE BLITZ, VOUS INFORMER ?

Emplacements des villages dans chaque ville étape :

  • Reims : Parc des Basses Promenades du 22/09 au 24/09
  • Circuit de Nevers Magny-Cours : Paddock du Circuit le 25/09
  • Castres : Place Soult les 26/09 et 27/09
  • Toulon : Plages du Mourillon du 28/09 au 30/09 et 1er/10

Les horaires

TELECHARGER LES HORAIRES

Le Rhino Blitz vous accueille dans le paddock

notre logistique sera concentrée, 3 véhicules d’assistance, un camping car et une toile de réception.

Notre célèbre espace VIP sera a votre disposition, pour ceux (aisselles) qui le désirent, possibilité de suivre l’épreuve avec couchage dans la toile dans la limite des places disponibles (emmenez votre duvet).
On mettra un bar a votre disposition.

Pour les visiteurs et le soutiendre, j’attire votre attention sur le fait que parfois on se trouve dans l’urgence (on est sur le tour de France à moto...), donc connaissant le niveau mental et intellectuel des Rhinos Riders, cela ne posera pas de problèmes.
Een cas de coup de main sachez qu’il y a un référent par moto (mécano principal) : c’est lui qui commande, à vous de suivre ses consignes.

Il est possible qu’un soir on soit a l’arrache, n’oublions pas qu’on a une LAVERDA dans le team (krrr krrr krrr).

Vous trouverez sur place un stand de vente de t-shirts pour financer le team : notre hôtesse (hôtesse riding) vous proposera de refaire votre garde robe !

Nos motos courent pour l’association VML qui s’occupe de THIPHAINE, des parents et leurs enfants viendront sur l’espace RHINO BLITZ, dans le but de communiquer et d’échanger.

Une bouffe est prévu vendredi soir sur TOULON, l’équipe du RHINO BLITZ RACING est composé de 13 personnes donc pour ceux que ça intéresse,  cliquez sur ce lien  ou contactez 748 et BOUILLOTE sur le forum pour les réservations.
De plus notre Motorhinette
TIPHAINE (lire l'article)  sera a TOULON avec ses parents pour soutiendre le BLITZ .

Il est possible, pour ceux qui le souhaitent, d’accompagner les pilotes du BLITZ sur les liaisons, les pilotes seront fatigués, donc on joue la prudence… ils garderont leur énergie pour les spéciales.

l'aus d'alcool peut nuire à la santéCette épreuve est une belle opportunité pour rencontrer nos copains de France et de Navarre avec l’arrivée triomphale chez nos amis sudistes.

Nous serons à REIMS le vendredi 22 septembre en début d’après-midi pour les contrôles techniques.

Nous sommes preneurs de photos, vidéo lors de l’épreuve et sommes toujours à la recherche d’un PC portable.

Je vous tiendre informé pour d’éventuelles news

A bientôt sur les routes


KRUEL


 


Jour 0



  23/09/2006 : DDT 2006 : déjà le bordel avant le départ


Un convertiJe ne vous raconte pas l’histoire du rassemblement a la maison, l’autoroute sous la flotte, le bordel dans les véhicules, le truc que t’as oublié. Yoyo, n’a qu’un mot a la bouche « B52 », c’est un largage buccal très en vogue : crème de café Bayleys Cointreau que tu bois avec une paille. J’ai comme l’impression que ce mélange détonnant va accompagner notre semaine (voir l'extrait vidéo de l'arrivée du team et de la soirée B52, avec l'aimable participation involontaire de Philippe Katerine).
Le P53, est arrivé en même temps que l’effectif bouselandais, le camp de base fut monté avec efficacité. J’attend la venue de KLINK, qui a préparé un discours émaillé des valeurs qui nous sont chères : courage, détermination, déconne, pour motiver les troupes.


Voir la Vidéo Sur le site du Motorhino dans la page

23/09/2006 : DDT 2006 : déjà le bordel avant le départ



Le technique contrôle...Grosse prestation de NDJ pour le contrôle technique, magnifique, formidable, quelle carrière ! Le Nain De Jardin, en première année de Moto tour est Refoulé au contrôle, écroux de fixation disque non freinés, liquide de refroidissement avec plus de 20% de matière grasse. Bon ok, ça me fait chier de vous dire ça, mais on a été sauvé par le team Balladin réputé pour leurs squeutaires jaunes, les mecs sont cool, la preuve NDJ etait affublé de son tee shirt « Enculé de la Route ». Le pauvre Tony, alias Toto ZR, mais on va l'appeler Tony, vu que du Toto, on en a déjà un, mécano de NDJ a été mis au pied du mur dans la démerde, sachant que le NDJ viendre comme un pur mayennais équipé selon la célèbre expression de « sa bite et son couteau » (humour de base pour motard de base).

Photo de droite : le responsable du contrôle technique, soudoyé par nos troupes

 

 

Détail du camp de baseL’espace VIP fonctionne a merveille, un truc qu’on peut remarquer, le MOTORHINO, les mecs s’reconnaissent dedans, bon esprit... ici c’est flagrant : contrôle technique , presse, concurrents, FFM, y’a un esprit de famille. On sponsorise même l’équipe de stunt du DARK DOG avec le tee shirt « Non au motard d’élevage », on frappe un grand coup, la lutte commence !

Inutile de vous dire qu’en ce samedi matin, on est un peu dans le paté, les B 52, nous ont frappés hier soir, HIROSHIMA mon amour…


Voir la Vidéo Sur le site du Motorhino dans la page

23/09/2006 : DDT 2006 : déjà le bordel avant le départ



Au niveau de la course on peut regretter la qualité du plateau classic, de plus une polémique au sujet des montes de pneus est en cours. Les GODIER GENOU ont des jantes plus larges que d’origine, c'est regrettable, alors que les autres concurrents en classique sont en jante d’origine, ça fait la différence. C’est chiant, la pérénité de cette épreuve doit impérativement mettre les concurrent sur le même pied d’égalité . Connaissant de plus les qualités de pilotage de Jean-Paul Boinet, je ne vois pas l’utilité de prendre l’avantage technologiquement. Voilà, c'est dit, et je comprend GERARD ROLAND pour son coup de gueule amical.

Ah ils sont beaux nos pioupious !Pour cause de guerre au LIBAN, nous regrettons l'absence des chars Leclerc qui nous manqueront, mais la relève de l'Ajudant Chanal est assurée : nous avons rencontré le caporal Elodie (pronounce Elodaïlle), elle assume à la fois la conduite du 35 tonnes vert Kaki, ainsi que la programmation musicale. C'est dans ce cadre que le Kolonel KLINK est intervenu, étant donné son grade, pour négocier l'armistice et faire en sorte que l'hymne du paddock soit le désormais célèbre "Bar du Louxor" de Philippe Katerine.... "j'adoooooooooooore !". D'après Klink elle compterait au minimum 5 tatouages (règlementaires) et un piercing sur la langue. Nous n'en saurons pas plus.

 


Miss Picarloux 2006 : élément perturbateurNous allons compenser ce manque d’animation par un petit footing en bord de Marne (je dis la Marne, mais c'est parce qu'on est à Reims, on aurait été à Orléans queue j'aurais dit, avec la même décontraction, la Loire...) avec le Rhino Blitz Racing. Ce soir les bombardiers ne décolleront pas : dodo de bonne heure, sucre lent, vitamines et aucune visite chez nos amis « LES PICARLOUX » ou la débauche est de rigueur, stratégie ou ils excellent pour perturber la conccurence.

Demain on monte sur PARIS, le fief du motard d’élevage

 

Kruel

 

Le mot du Kolonel Klink : 

C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule !

NOUS LUTTERONS JUSQU'A TOULON : VICTOIRE !Bon d'accord, elle n'est pas de moi, mais c'est ma devise quand même. C'est vrai quoi, depuis que le Major Kruel est entré à l'état du même nom (major) et qu'il a remisé ses anglaises, le privilège de vous compter les péripépati... pérapipé... péripé... bref, les aventures du Rhino Blitz Racing Team m'est retiré. J'avoue queue je me sens un peu orphelin du coup, un rien frustré même.... Est-ce qui explique ma très mauvaise humeur face au laissé aller général des troupes ?

Faut dire que le Major s'est vu équipé d'un PC portable tout neuf pour pouvoir relater les exploits de Yoyo et du P53 en direct de la course. Pour vous dire à quel point de technicité on en est arrivés sur le Dark Dog, on a même pu se connecter en Wifi dans le carré presse. Ce ne fut pas sans mal : il a fallu l'aide de Kurtz (qui nous a gratifié d'une pointe à 250 dans son Stuka sur la route de Reims, prétextant que sa bagnole était certifiée Gana9018 et par conséquent totalement furtive question radars automatiques) pour bien configurer le bastringue pendant que Kruel faisait de son mieux pour amadouer les donzelles du service de presse, tâche rendue ardue par le port du tee-shirt des Enculés de la Route. 
Le Major n'a pas la barre avec les attachées de presse... on n'peut pas être partout.


Voir la Vidéo Sur le site du Motorhino dans la page

23/09/2006 : DDT 2006 : déjà le bordel avant le départ


On vous gâte ! Vous aurez droit à des nouvelles plus que fraîches, et cette fois elle ne seront pas validées par mes soins, ici à la Kommandantur, vous aurez donc droit à la vérité toute nue ("les français savent bien que ce que je dis est la vérité" : Nicolas Sarkozy). C'est d'ailleurs un Eric Michel de Moto-Net.com extrèmenent inquiet qui s'est présenté dans notre espace Very Important Penis : "Oh, les gars, vous n'allez pas venir manger dans ma gamelle hein ? L'info moto sur le net, c'est Moto-Net, on est bien d'accord ? On est copains, tiens, d'ailleurs, je vais vous chanter l'Internationale" (voir photo : Eric, le point levé, chante : "c'est la lutteuuuu finaleuuuuuuu !".... 'culé d'coco !

Eric Michel, journaliste, chantant l'Internationale
photo non truquée

 

Le jeu de confort du Rhino Blitz

On vit vrament une époque impitoyable...

Le dernier qui tombe ne fait pas la fille, le soir au campement

Vous avez passé l'été comme des nigauds devant M6, alors on s'est dit qu'un petit jeu de confort vous plairait sans doute. Nous avons donc obligé l'ensemble de l'équipe (ici les jaunes...) à monter sur des pilliers, en plein soleil, et à regarder l'évolution des stunters en démontration.

La gagnante, Emilie, a fait preuve d'un énorme courage... il semble qu'elle n'avait pas envie de faire la fille, au grand regret de certains, et on les comprend. Ce sera donc Hugo ou NDJ, au choix, en fonction de leur résultats lors de la première journée de la compétition. Il faut avouer que c'est injuste, mais c'est comme ça, la vie est injuste, et une panne, une chute, un mauvais classement, conduira automatiquement le perdant à l'arrière du camping car. J'en vois d'ici qui, s'interrogeant sur le sens profond (hmmmmpf !) du sens des Enculés de la Route, froncent des sourcils... et alors, Alexandre Le Grand et ses armées en campagne n'avaient-ils pas, eux aussi, quelques mignons ?

Je sais, c'est dur... mais qui a dit que cette édition du DDT 2006 serait une partie de plaisir ?

 

Pour clore notre rubrique pipole, nous tenons à signaler la présence sur le carré VIP Motorhino, de Jean-Marc Demetz qui, quand il ne signait pas des dédicaces, prenait grand plaisir à faire connaissance avec les membres de l'équipe. Le romancier motard au grain, équipé pour l'occasion de son pass VIP Motorhino, a tout naturellement trouvé sa place au sein de l'équipe et s'excuse de ne pouvoir être présent au circuit Carole ce dimanche mais vous pourrez acheter son Wagadou sur le stand prévu à cet effet, entre 9 heures et midi.

Quelque chose me dit que cette année, on va encore avoir droit à quelques passages épiques...

Klink

 

Pour finir, quelques photos :

Un camping car : 

Un side car au grain :

Un camping side car :

à suivre...


 
 

_________________
Les Animateurs
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Les Animateurs
_________________________________


Inscrit le: 16 Jan 2006
Messages: 1736
Localisation: Animateurs

MessagePosté le: 03 Oct 2006, 00:58    Sujet du message: Répondre en citant

 

Jour 1


  24/09/2006 : DDT 2006 : les plans du Rhino Phase I




On sent la bataille proche, demain  la mission commence vraiment, on laisse de côté les nez de clown à partir de dorénavant, voire tout de suite. Au passage on était sidérés : le nez de Clown de NDJ : c'est pas un postiche.

Les angoisses de chacun ressurgissent... faut pas croire... les questions, le « et tu en penses quoi, toi ? ». L’ambiance est bonne mais pesante, y’a comme un gros nuage noir au dessus de la table, le chien noir nous guète et pour un peu le Nain de Jardin se mettrait à en avoir des faux airs du P'tit Chaperon Rouge.

Un seul  message a faire passer :

« faitiez pas les cons »
« cool »
« on écrème »
« on assure »
« on force pas »
« on rentre entiers »
« zen »
« on cherche ses repères »

Si, si, ça fait un seul message...

Alors donc ?

Après cette première journée, on ne peut dire qu’une chose, les mecs ont suivi les conseils de l'expérimenté Major (souviendre toi, le mec en noir avec une moto dessous de 2005) et ont rempli leur devoir.

C'est un dimanche qui a commencé très tôt : 4h 30 du matin, l'heure ou tu sors du Macumba avec une louise queue tu le regretteras au réveil, on arrête pas de te le dire, mais t'écoutes rien, toi !


Une sonnerie paillarde nous réveille, c’est l’humour  troupier de Christophe SANSONE (le singe du side car)

Direction le circuit Carole. Le temps est excellent, pour un mec qui habite les îles Féroé, mais nos amis les sudistes qui nous attendent à Toulon l'auraient qualifiée de "putaing de journéaaa de merdeaaaa, t'as vu comme il pleut congue ?". Nous, on dira que c'était une journée "moyen".
Hugo, berger à Le Mans dans le civil, et le Nain de Mes Couilles (on lui parle comme ça parce qu'il est petit et ne peut pas se défendre.) Les deux zigues donc, (j'ai pas dit les deux niguedouilles) attendent leur départ vers 7h12, concentrés, humbles. A Carole, on retrouve beaucoup de monde, dont Kurtz qui se tripote le zoom, très concentré.

 

Le Laverda 500 d'HugoHugo fume des clopes à mort, et son regard est brumeux comme s'il avait avalé son fond de commerce. On lui demande si il ne stresse pas, il répond « non », en rallumant une autre clope avec son mégot et en avalant un jerrican de café. On a eu peur qu'il ne se fume les doigts, heureusement il a des gants ignifugés.
On arrive sur Carole (notre hotesse de luxe s'appelle Emilie, ne pas confondre) sur les couilles (et elle a pas d'couilles) de 7heures du mat.

 

Première série "expert" :

l’occasion de voir Serge NUQUES se gauffrer comme un gros steack au guidon d’une moto bleue de fabrication asiatique : d’après des sources sures (nous avons un sourcier avec nous), il n’aurait pas trouvé le sélecteur lors d’un rétrogradage, symptôme connu chez YAMAHA. (l'Adjudant Chef Troussard, de la mouvance néo bolchéviste Moto-Net, site d'information moto à la solde de Moscou, se fend la gueule ; bein ouais, on est au camion presse hein ? J'adoooooOOOoore !)

Deuxième série :

 2 éléments du rhino blitz racing sont en course : Kick de Méral et Toto. La piste est glissante. Kick roule propre et se maintiendre, alors que Toto lache à mort et joue la sécurité. On est contents de le voir retenir son instinct de guerrier sur ce coup là, y'a comme de la sagesse dans ce team. T'avais pas remarqué ? C'est parce que tu regardes le doigt, et pas la lune.

Les morceaux de la machine de Frédérique Moreira témoignent de l'hécatombeOn peut être content de voir qu’ils affrontent tous cette épreuve dans la durée, ils sont prudents. Kick, en bon Mayennais, parle « d’écrémer » ce qui est pas con... plutot que d’aller gratter un mec comme MOREIRA, Frédérique de son prénom, pilote de vitesse réputé qui fréquente les umbrella girls comme toi tu fréquentes ta télé, comme si de rien n'était. Eh ben pof, 3 tonneaux en spéciale a JONCHERY : circulez ! Les débris pris en photo ici par nos forces spéciales en sont témoins.

Beaucoup de chutes aujourdhui, le pertinant "écrèmage" de Kick ("whip that cream babe 'til the butter comes"), qui résume la philosophie du chien noir pour un pilote intelligent : « tu forces pas et tu attends que les gars s’gauffrent » quand tu as compris ça , t'as fait grand pas en avant.

Le Nain de Jardin à CaroleTient en parlant de chute, je pense a NDJ, qui lui a pas compris la leçon, élément perturbateur du team, qu’a gardé sa culotte courte dans le cerveau, le petit con, le bonnet d’âne, la honte du jour, alors que tout le monde roule prudemment, Môssier NDJ se permet de se gauffrer devant des milliers de spectateurs.

Hugo a subit les assauts de plusieurs pannes électriques ; mais rien de bien grave en fait, HUGO gère , tout est nouveau pour lui, il apprend, un jour de course est un jour de gagné, c’est pas comme l’autre là, le VINCENT LECOUX dit NAIN DE JAAAAAAAAAAARDIIIIIIIIIN !!!!! Putain lui !

 Enfin...

 

 

La vidéo ci-dessous, montée par notre Dr KURTZ, qui assure à bloc depuis hier la section "Manipulations Audiovisuelle", démontre par l'exemple le type de stratégie appliquée par le team afin de remporter l'épreuve : déstabiliser les adversaires, provoquer les chutes (nos partisans ont huilées certaines partie de la piste que seuls nos pilotes pouvaient éviter) des favoris (comme le prouve les chutes du Chevalier Grolandais et les débris de plastique jaunes qui jonchent le bitume de Carole (cherchez pas le calembourg, y'en a pas)

 


Voir la Vidéo Sur le site du Motorhino dans la page

24/09/2006 : DDT 2006 : les plans du Rhino Phase I



Les Laurel et Hardy du Nord Bouseland, la fameuse section du Panzer53 ont mis toutes leurs burnes et leur énergie dans la préparation de ce truc. Pour Hugo, c'est la découverte, et on sait qu'il n'en mène pas large, mais il ne lâche rien.... il y a fort à parier que cette semaine de course ressemblera plus pour lui au chemin du Bouddha (pas le bar, le gros mec...) qu'à des épisodes de Satanas et Diabolo. Le Nain aussi, remarque, derrière son nez de clown... deux attitudes, un même défi. Sur la vidéo ci-dessous : attendez... Hugo arrive.

 


Voir la Vidéo Sur le site du Motorhino dans la page

24/09/2006 : DDT 2006 : les plans du Rhino Phase I



La course side : d'enfer !

Le side au départ de la spéciale de CaroleYoyo n'a pas pu exploiter le Rhino Racer biplace au max pour cause de freinage récalcitrant, grosse bataille avec un side car d’élevage de marque ZEUS (le fameux camping side car), Yoyo a failli aller à la faute pour le goinfrer, mais Christophe Sansone a gueulé dans le micro qui les relies « fait pas le con !»... ambiance... la revanche fut faite sur la spéciale de JONCHERY ou le side ZEUS (arf arf) a été bouffé de 7 secondes. Sans vouloir trop claironner, l'équipage noir mat du side du même métal (la peinture contient sans doute du titane, l'intérieur du pilote est surfacé au B52) n'est pas venu pour faire de la figuration et ils confirment les bonnes performances de leurs dernières sorties.

 

Le side car du Rhino Blitz Racing Team à l'attaque

 

Tony, super péchu !Les mécano, Tony, alias TotoZR et Didier, font un travail  de pros dans le calme... des travailleurs de l’ombre efficaces et discrets : chapeau bas ce sont des gaillards comme ceux là qui font les grandes batailles. Heureusement pour nous qu'ils étaient trop chers pour le team Balladins... Grillon est partout, il assure à bloc. Bref, on est biens. .





 


Voir la Vidéo Sur le site du Motorhino dans la page

24/09/2006 : DDT 2006 : les plans du Rhino Phase I



Demain c’est NEVERS, il pleut sur REIMS

Le plus dur est a viendre, ils ne le savent pas encore, ca va être chaud !


Pour nous soutiendre, ou pour dire du mal du Nain de Jardin, envoyez-nous des emails. Pour nous permettre d'acheter du carbure (on est trop courts, y'en a queue pour quatre, si on a plus de tunes, on élimine NDJ, mais on ne le lui a pas encore dit...), venez voir Emilie aux villes étape, ou achetez notre quincaille dans la boutique du site.

Tu aimes ça hein ? Tu n'en voeux zencore ? Alors clic sur ce lien pour un autre regard pour lire l'article de Moto-Net, le site d'en face du site d'en face sarko-léinisite récemment installé en Chine Populaire et qui résiste toujours à nos offre plubliques d'achat à la bourse de Shangaï.

 


Jour 2


  25/09/2006 : DDT 2006 : never say Nevers


DES JOURNEES QUI MESURENT 300 KM

Levé du camp de base ce matin a 6 heures et en route pour Nevers avec briefing des pilotes en guise de petit déjeuner. L’objectif est de limiter les pertes.

Demain c’est l’épreuve marathon. Ce soir, la spéciale en nocturne sur Magny-Cours, donc on ménage, on récupère, on garde des forces et on laisse les autres se mettre au tas. L’élément perturbateur du groupe (le NDJ, ai-je besoin de le rappeler), essaye bien de balancer deux trois grosses conneries, mais le regard de ses collègue lui rappelle vite qu'hier il a fait une grosse connerie et que pour cette fois, si le team manager n’a pas sévi, il ferait bien de faire gaffe si il y a récidive... on est pas à Bobigny, bordel !

Se gauffrer comme un carré d'mou sur dans fief de la moto d’élevage a ridiculisé le team et souillé la réputation jusqu'alors sans tâche de Motorhino.
Nous avons bloqué l’info au centre presse afin que l’incident ne soit pas divulgué, seule la cinquième colonne de Moto-Net à  a fait état de l’incident par l’intermédiaire de son traître de journaliste du nom de Marcus, aussi piètre journaliste que pilote qui essaLLe de justifier ses mauvais résultats par des excuses en plastique chromé.

« Marcus, ou ta KTM est bonne, ou je te jette a LYON » Comme dirait si bien le centurion ERIC MICHEL STROGOFF de Moto-Net (paf , c’est pour la vacherie), putain c’est pas facile...

Le side avec son umbrella girl

Le team a redoré son blason grace a Yoyo et Christophe qui ont pulvérisé un side car de marque ZEUS en spéciale. Je dis side car, mais je ne sais pas si cette erreur de la conception de la moto mérite cette appellation sachant que c’est motorisé par un moteur de caisse (206 Peugeot)

Le team a éclaboussé la course de sa calsse intergalactique, en toute modestie, bien sûr, avec une opération de type "casques bleus" de nos mécanos Didier (de CITY BIKE à Laval, gloire à nos sponsors !) ancien haut gradé de la Police du Chili qui a changé de nom pour des raisons obscures et Tony, un jeune qu'on est allé chercher dans une prison militaire et à qui on a fait une proposition de salopard (comme dans les 12 Salopards) : "soit tu viendres avec nous sur le dos du Chien Noir, soit tu restes croupir là pendant encore 178 ans..." fallait pas les butter, les touristes hollandais, et le fait de les avoir pendus par les pieds après les avoir torturés (parait qu'il ont du subir un CD de Vincent Delerm en boucle pendant plusieurs heures... horrible !) n'a pas plaidé en sa faveur, au sauvageon... il n'a pas hésité, mais on le sent prêt à nous faire un mauvais coup à tout instant, du coup on surveille les gonzesses. On est comme ça, une légère tendance à veiller sur la veuve et l'orphelin.

Didier et Tony sauvent la situation chez Balladins

La mission accomplie, nos combinaisons bleues se reposent avant la réunification avec les jaunesUn concurrent qui courait sur DUCATI Multistrada dont la maintenance était assurée par le team « Balladins », dont nous ne citerons pas le nom a atomisé son berlingue.
Le probleme chez Balladins : quand les deux roues sont jaunes, ça ne pose pas de problème mais dès que ça vire au rouge, ils sont un peu lourdés. Donc inutile de compter sur eux pour une meule noir mat...

La petite histoire, c’est que le concurrent est un industriel qui se sert du DARK DOG pour faire un plan com pour son entreprise avec réception sur le circuit de MAGNY-COURS, inutile de vous dire que nos deux mécanos étaient un peu dans la position de Panoramix, le druide, quand les romains l’ont capturé pour obtenir la recette de la potion magique : Ils obtennaient tout ce qu’ils voulaient, sous le regard des gars du team Balladins, en première année de « comment qu’on fait pour remonter une moto rouge »
Photo fut prise pour immortaliser l’événement.

 

La scène c’est un mec qui a cassé son jouet et  qui, de plus, paye 4000 €/semaine pour l'assistance. Le responsable du team jaune m’explique que les motos rouges c’est pas facile, mais moi je vois deux super mécanos au grain s’agiter autour d’une bécane entouré ed’un bataillon de mecs tous habillés pareil avec des marques de sponsors partout et l’équipement d’un team de réparation ou je serais content de dormir dedans... y’a du pognon dans le bordel. L’équipe est sympa, mais on est dans un autre monde, le KHO-LANTA motocycliste.

L’ambiance du team est bonne, Edith, la femme du Nain de Jardin (quel courage !), m’a raconté sa rencontre avec ce petit  homme un soir de noël sur une bûche suite a une petite annonce paru dans la MAYENNE LIBRE. Je ne pouvais plus reculer m’a t’elle confirmé, admirons son dévouement, brave et charmante femme et qui ménage pas son énergie pour le team, comme en témoigne la photo ci-dessous.

Epuisée, la dépouille d'Edith est posée sur la remorque

Les news sont écrites en liaison dans un TIR (Transport d'Instit à la retraite, ou "camping car") conduit de main de maître par « Grillon » surnom de LAURENT qui écoute du rock n roll a tue tête (BARRACUDAS, FLESHTONES...). Les gars m’envoient des nouvelles du roulage et des spéciales, on carresse l’espoir de les voir au complet ce soir. Je rassure ces dames : chacun caresse SON espoir à lui tout seul...


PETITE NOUVELLE DU FRONT

Un concurrent roulant en HONDA 750 FOUR c’est fait percuter par une voiture et trainer sur plusieurs mètres dimanche matin par un mec bourré. Une chance pour lui, le véhicule de l’assistance de la police est passé peu de temps après, ils ont retapé la machine sacrément abimée et embastillé le chauffard.
Hugo est passé juste après, il croyait le mec mort... ça a du le rassuer ça. On préfère préviendre tous les buralistes sur le parcours de faire provision de quelques cartouches de Cool an Menthol.

Jean-Paul Boinet se retrouve finalement en classique ayant revu la largeur de ses jantes à la baisse, Didier KALUZA a raison, très peu de classics sont en jante d’origine, mais restons dans quelque chose de modéré, n’oublions pas que notre pilote HUGO court en promotion sur une 500 LAVERDA de 82, c’est un peu concon, mais c’est le règlement. V-t-il, a la demande des pilotes classics intégrer cette categorie ? Des rumeurs circulent.

Moreira ,suite à sa chute est hors classement, il va donc courir enVIP. Je suppose que cela ne fait pas l’affaire de la course, qui aurait sans doute souhaité voir Frédérique Moreira lutter pour les premières places, mais le règlement... hein ?

Serges nuques vend des tee shirts sur le paddock dans une estafette bleue « Sonauto GROLOISE » suite  a des mésaventures avec des sponsors défaillants, prendrait il les choses en main ?Cette année il a le look « gueuze »

 DERNIERES NOUVELLES DU FRONT :

La spéciale de nuit se termine, à cette heure les classics tournent encore, mais la journée a été plus "tranquille", beaucoup moins de chutes : des pistes sèches en sont la raison.

Tout le monde est rentré au paddock sain et sauf chez les Rhino et le rythme est bon : le side, 3è de la spéciale et 3è de la carégorie tourne comme une horloge, Kick et Toto ont fait de bons temps et NDJ est resté debout. On dirait qu'il s'est calmé... Hugo, en principe, doit être dernier des promotions, mais est-il dans la bonne catégorie ? Rien n'est moins sûr.

KRUEL

 


_________________
Les Animateurs
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Les Animateurs
_________________________________


Inscrit le: 16 Jan 2006
Messages: 1736
Localisation: Animateurs

MessagePosté le: 03 Oct 2006, 01:02    Sujet du message: Répondre en citant


Jour 3


  26/09/2006 : DDT 2006 : Nevers - Magne sur Boloque


Never (Magny-Court) mind the bollocks
(God save the Laverda Twin)

Les pilotes sont tous rentrés hier soir sur Magny-Court. Nous avons établi le camp de base auprès des Picardoux, célèbre club moto qui fait de la réinsertion d’humain dans la vie sociale en utilisant la moto comme support, un peu comme avec les autistes et les cheveaux. Certains individus progressent, mais la plupart régressent, se prennent des pénalités bêtement et s’oublient dans la dépravation, l’alcool et le stupre. Ceci contraste avec notre team à la rigueur légendaire, où nous buvons du thé et débattons de sujets hautement philosophiques.

L’élément perturbateur du groupe, NDJ, s’est bien rattrapé : il suit religieusement les conseils de son team manager/gourou, votre serviteur. Ce gars la te regarde avec les yeux du chien de chasse qu'on renferme dans son chenil à la fin de la saison, moitié appeuré, moitié triste, comme s'il allait se prendre un coup de pompe dans les côtés : finir dans le team Balladins a réparer des squeutaires; c'était la sanction qui lui pendait au nez s'il ne réagissait pas, ou pire, vendre des tee shirt chez Serge Nuques Sonauto GROLOISE, ou comble de l'infamie, finir comme journaliste chez Moto-Net et se promener sur les paddocks avec la dégaine à Buster Keaton. C'est un bon élément Vincent.

 

Les pilotes du Blitz prennent leur pied, parce queue leur bite est trop courte, et jouent tous l’épreuve sur la durée. La Laverda 500 et son courageux pilote ne montrent pas de signes de fatigue. Nous avons scotché une célèbre fable de la fontaine sur le réservoir « le Pinpin et la Laverdu ». La fourche, cependant, est légèrement vrillée et la machine comporte quelques carences au niveau des connexions électriques, mais Tony assure la maintenance avec maestria, un pote Italien. De toute façon, nous n’avons pas le choix : Hugo voulait bien payer 4000 euros chez Balladins, mais du fait que ça moto est rouge, ce n’a pas pu se faire. Hugo c’est notre Droopy, il va y arriver.

 

C’est beau un circuit la nuit

L’épreuve de nuit c’est bien déroulée, pas un mec qui se soit ramassé dans les gravillons grâce aux nombreuses bières aux myrthilles ingurgitées avant l’épreuve. Certes tous n'étaient pas chez Phiphi notre sponsor limonadier quelque part en Mayenne le 16 septembre, mais les pilotes du team ont fait des provisions ce soir là... chez nous pas besoin de Panoramix, on a que de l'Obélix.

Kick et Toto, en deuxième série expert, ont assuré : belles trajectoires, bon freinages et rythme soutenu. Toto est sorti de sa réserves, prenant le bon rythme, en remontant de nombreuses places ; parfait, sachant de plus qu’ils n’avaient jamais roulé sur ce circuit.Les side car, en 3è série, ont assuré un spectacle terrible. Le side cariste est un être a part, il aime faire plaisir au public et le public lui rend bien avec de nombreux applaudissements. Curieux ce côté cabot pour des mecs qui se disent singes... mais ça reste des bêtes. Pourtant cette catégorie est vraiment le mouton (putain, c'est une vraie ménagerie ce paragraphe !) à trois pattes de la FFM ce qui n’altère pas la solidarité qui règne chez ces pilotes, c'est sans doute même le contraire, leur singularisme les isole, ça fait dans le cousu main, l'artisanat, au sens noble du terme.

toto au pointage

La course fut menée tambours battants par Laurent et David sur un HAYABUSA side CHODA (champion de France rallye 2005). Yoyo et Christophe finissent 3è en envoyant la purée dans un parcours parfait, mais de toute évidence, le terrain de prédilection du side RHINO BLITZ RACING, ce sont les spéciales.
Profitons-en également pour saluer le courage des femmes (Cathy), qui courent dans cette catégorie, d'autant que les équipages sont réputés pour leur homosexualité assumée : elles ne doivent pas couiner bien souvent, les pauvres.

Dans la catégorie promo, NDJ et Hugo couraient dans la même série. Le nain était un peu tendu, mais sachant qu’il n’a plus de joker et qu’il pourrait finir dans les geoles journalistiques d’Eric Michel, au service scoutaire, a assuré une partition de pianiste : il a été un motard au grain combatif tout en restant concentré, dépassant plusieurs motos d’élevage sans l’ombre d’un pet de travers. Le team manager la donc récompensé de la présence d’umbrella girls, fier de son grognard, en lui adressant un geste amical et auriculaire.

Hugo est parti sur la piste avec la peur de se faire percuter par des promos rapides et je comprend ses craintes. Sa place serait mieux en classique, de plus son éclairage additionnel était défaillant. Notre Droopy pharmapsychédélique mayennais s’est bien battu et m’a étonné par ses trajectoires, talonnant une Hornet et gardant en vue la 996 d’un gars qui était, me semble-t-il, en première année de moto rouge. Bilan plus que satisfaisant pour nos pilotes qui se maintiennent bien, et de plus sont dans un état physique et mental parfait pour continuer l’épreuve. Il reste plus de la moitié du parcours et c'est maintenant que les choses sérieuses vont commencer.

 

La catégorie classique fut gagnée par Jean-Paul Boinet sur Godier-Genou, où la puissance de sa machine et la qualité de son pilotage n’ont laissés aucunes chances à la concurence. Il est taloné par Jean-Louis Schleisser sur une magnifique Moto-Guzzi. Jean Michel Gaufreteau, et notre Zidane de la moto classique, Gérard Rollant, joueront leurs cartes en spéciale sur leurs 350 RDLC.


C’est toujours une joie de voir une brochette de LAVERDA, DUCATI batailler sur la piste. Ils prennent des risques considérables sur des machines d’un autre âge, avec l’intendance délicate et la gestion de la machine à laquelle ils sont confrontés. Donc, un grand respect a eux, mais il manque une anglaise. Comment ? Ah non !


LA VIE DU CAMP DE BASE

GrillonLaurent surnommé « GRILLON », membre acitf de l’intendance du Rhino Blitz, a fait subir des ronflements puissants Patrice, autre membre actif du BLITZ, qui vient de faire le lien avec son pseudonyme. En dehors de son rôle de fond sonore nocture, le dénommé Grillon est aussi le pilote officiel du Feldmarshall

 

 

 

Herve boussange, qui essaye de lutter contre les squeutaires d’élevage en courant dans la catégorie « JAUNISSE » c’est bourré avec son scooter GILERA et écope de 1mn 13 de pénalité. N’oublions pas que c’est une première offensive courageuse d'Hervé, sachant qu’on désespère pas de voir dans l’avenir des trucs décents rouler dans cette catégorie.

 

Hervé Boussange

Démontage chez les PICARLOUX, ou l’on peut observer les petites plaisanteries douteuses pratiqués chez les side cariste, ou un dénommé patrick individu tristement célèbre pratique le jeu « touchetabite » avec le champion de France side car, Laurent. Triste constat et on ne peut qu’être indigné par de telles attitudes qui ternissent l’image positive que nous essayons de donner du motocyclisme.

les Picarloux

CHRISTOPHE SANSONE ancien chanteur d’un boys band spécialisé dans les soirée pour femmes ménopausées a trouvé refuge dans la compétiton en side, il lui reste cependant quelques séquelles de son métier antérieur. Le saviez-vous : son slip, en carbone kevlar, lui assure une bonne protection en cas d'accident car pour le singe, en side car, il est vite arrivé de se coincer une gonade lors d'un changement de cap... et c'est très douloureux. Il serait dommage d'écraser de si vénérables roupignoles que tant de vieilles dames ont tenues dans leur paumes ridées.

 

 

 

NDJ la récompense : souhaitait être pris en photo au moins une fois dans sa vie sur sa moto en présence de charmantes et sexy demoiselles sans qu'elle ne partent en courant pour faire croire a son entourage a une virilité confirmée. Il a été décidé, en haut lieu, de lui offrir ce quart d'heure de gloire. La négociation avec les donzelles furent âpres, mais je sais me montrer convaincant.

 

SCOOP :

Notre NDJ, c’est fait percuter par un scooter d’élevage en liaison, le numéro 159. La patte de fixation de pot est tordu, des représailles sont en cours, on vous tiendre au courant. J'ai promis une part de butin supplémentaire à qui me ramènera sa tête.

Autant l'ambiance sur le paddock... autant certains...

La salle de presse de Magny-Court ou je retrouve le journaliste félon Marcus à la solde de la pravda motocycliste, a qui on va faire subir une terrible expédition punitive suite au salissage de notre grand Feldmarshall ne pouvant mettre la main sur Eric Michel son sinistre généralissime qui passe sa vie dans des boites a musique d’élevage et restaurant branchouille de la capitale en compagnie de ce que tout Paris compte de banquiers véreux, d'avocats marrons, de Princes serbes louches, de call girls et de syndicalistes.
Le coin presse est également fréquenté par un journaliste qui tiendre une revue moto a peu prés aussi excitante que le catalogue de la CAMIF. Ce journaliste, a ses dires, tient a lui seul le journal et passe son temps a gueuler que la machine a café marche pas, que les résultats ne sont pas a l’heure et pratique les petites réflexions désobligeantes à qui mieux mieux. C’est donc avec une joie non dissimulée que je vais pratiquer une thérapie contre le snobisme journaleux dans les jours prochains.

 

KRUEL

 
 

Jour 4


  27/09/2006 : DDT 2006 : la transhumance


Le Rhino Blitz Racing a effectué son étape marathon avec succés (700 BORNES), sous les conseils du Major Kruel, les troupes ont effectué un parcours sans faute.
Cependant on peut noter une agression d’un squeutaire sur notre team. Notre Nain de Jardin qui se rattrape face aux erreurs passées (Carole), a subi l’ assaut d’un kamikaze d’élevage sur un engin indéfinissable tellement c’est laid.
Le QG du Rhino Blitz, suite à un conseil de guerre, cherchait le thème de l’expédition punitive, après mainte réflexions, le fait de faire étape dans une ville dénommé Castre nous a donné une putain d’idée.
Nous considérons donc que l'incident ne se reproduira plus…

Le dark dog c’est pas un truc de tapette

Sachant qu’on a rien contre les homosexuels, preuve en est , on fréquente des side cariste .

Les pilotes du Blitz ont été briefés sur l’économie d’énergie et la gestion du corps et de la machine, ils ont été exemplaires, laissant le coté impulsif adolescent pubère en mal de virilité spécifique au motard d’élevage.
La pratique de la moto demande une certaine éthique et réclame ses lettres de noblesse chose que le motard de base (d’élevage) ignore en achetant comme un gros blaire des trucs hideux  conseillés par des journeaux spécialisés aussi interressants qu’un catalogue de la Redoute.
C’est avec une grande admiration que la concurrence nous regarde.

Vous constaterez qu’un gars comme NDJ, qui partait avec un handicap terrible, a réussi a rallier Castre, et qu’il fini ses mission en disant « j’ai fait comme qu’est ce que tu m’as dit KRUEL »
Hugo, notre Droopy , apprend au fil des kilomètres la connaissance de sa machine et prend confiance en son pilotage.
Toto et kick hyper réguliers, Yoyo et Christophe, super aussi

On ne peut qu'être fiers de leurs prestations, n’oublions pas non plus l’assistance.

Tony est hyper crevé, il s’en prend dans le carafon, Didier pareil, mais dès qu’un élément baisse de régime , il est aussitôt assisté de la logistique en la personne de Grillon et de Patrice,. Les choses se passent simplement et efficacement, l’équipe est terriblement soudée, on vit le truc a fond (au moment ou j’écris y’a NICK AYRTON qui vient me casser les couilles, pour passer un DVD de spéciale, un numéro celui la , du grain, avec un accent à la con, mais du grain dont on fait le whisky)
Et puis Emilie, notre Emilie, super, notre rayon de soleil, qui subit nos blagues douteuses de mâle frustrés.

Je ne sais pas si vous être des lecteurs réguliers du Rhino ou simplement de passage à l'occasion du Dark Dog, mais ici il se passe quelque chose, quelque chose de beau et on veut le partager avec vous, on est sorti du temps , des actualités.

Aujourdhui, épreuve sur circuit d’ALBI, les résultat sont bons, pas de chute et maintient des places. Hugo roule de mieux en mieux, NDJ gère sa moto qui a des suspensions récalcitrantes, mais il fait avec, c’est la loi des pauvres gens, ceux qu’ont pas de tunes et qui font avec, loin des pinpins en recherche de sensations à grand coup de carte bancaire, l’éthique mon pote, l’éthique.

D’ailleurs c’est ce qui lui a valu les circonstances atténuantes suite au gauffrage de Carole, le Major Kruel sait reconnaître ses erreurs ce qui lui permet de mieux comprendre celles des autres .

Le retour de la spéciale de Villecomtal nous pose des soucis : Hugo est tombé sur une plaque de graviers, son frein avant est mort, problème de sélection, guidon tordu, mais notre Hugo warrior de l’extrème a décidé de rentrer seul  sous les conseil du Major Kruel, il est actuellement en compagnie d’un motard de la police qui le guide.

Prenons en considération l’aspect combatif de notre Hugo, je vous ne parle pas des problèmes logistiques entre l’assistance,  les problèmes de bouffe, de la maintenace... c’est chaud... et je ne vous parle pas du reste pour vous tenir informés.

Actuellement le team mange avant de repartir en spéciale de nuit , on attend Hugo pour une série d’interventions sur sa moto, je vous envoie ça tout à l'heure.

Chaud

La moto a l’état pur !

KRUEL

 

La laverda est toujours vivante, ici a albi

 

YOYO ET CHRISTOPHE , prennent le troisieme place sur le circuit a un poil de cul prés, fait chier

 

HERVE LAURE side cariste au grain, assistant du traitre de moto net « MARCUS »


Il ya quelques heures, intendance du side car avant spécial de nuit, (chaud avec beaucoup de taf

 

David le gorille dans la brume du champion de France qui se foutre la gueule de yoyo et christophe, en disant genre « comment qu’on les a enfumé les tapettes », mais le connaissant, le sieur DAVID est un sinistre personnage, mécréant, avec des phantasmes bizarres, qui a trouvé dans le side car , un outil pour régulariser ses pulsion douteuses.

 

VOILA un gars qui sait magner la HARLEY DAVIDSON, il pilote son engin version dirt, terribble, c’est du MARGERIN, ce gars la mon gars... il est terrible , saluons le geste envers le Rhino

 

La bande des parisiens qui roulent en classique et qui réclament une certaine Norton pour leur enfumer la tronche, des mecs super, du grain, de l’authentique , des amis de route.

 

Retour de mission hier soir Le blitz est content de se retrouver au complet , mais crevé

 

Le medor tour, on voit plein de chien tout rigolo qui s’en branle total, mais rigolo, les médors sont plus beau que les kadors

 

 

 

 

 

 

 

 


 

_________________
Les Animateurs
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Les Animateurs
_________________________________


Inscrit le: 16 Jan 2006
Messages: 1736
Localisation: Animateurs

MessagePosté le: 03 Oct 2006, 01:10    Sujet du message: Répondre en citant


Jour 5

 
 
28/09/2006 : DDT 2006 : Toulon, "c'est pas facile"


Mais vraiment pas facile !

Suite a la chute d'Hugo hier en fin d’après midi a 140 kms de Castre , notre Mayennais pharmaceutique a montré un grand courage en se démerdant seul pour rentrer avec un guidon déssérré et plus de frein avant. Il fut escorté par un peloton de la police dans la pénombre de l’automne.

L’assistance était sur le qui vive, mais le Feldmarshall Kruel lui ordonna de rentrer par ses propres moyens, sachant que Hugo est un battant, pas une de ces petites lopettes d’élevage qui TELEPHONE A MONDIAL MOQUETTE ASSISTANCE dés qu’un fusible pète.

Hier soir nos vaillants pilotes sont partis le couteau entre les dents, le side a fait le deuxième temps, les autres ont assuré leurs positions, notons tout de même qu'Hugo est rentré a 3 heures du mat.

Le Dark Dog Moto Tour,  c’est pas du Ripolin : une couche ne suffit pas, donc aujourd’hui nos pilotes se sont mangés 560 bornes. Je vous laisse imaginer l’état de fatigue des gars, mais je vous rassure le moral est au beau fixe.

Nos pilotes ce n’est pas de l’impulsif prépubère, quand ils font une compète, c’est du sérieux et je vous rappelle que Tiphiane, notre motorhinette, nous attend à Toulon et on est pas le genre a se gauffrer dans la gaudriole comme d’autres teams, par exemple Les Picarloux qui nous prennent notre scotch, nos bières... et reluquent notre hôtesse qui a honnêtement gagné les sélections avec des gros yeux glauques et pervers.

Les liaisons ne se passent pas sur les routes fréquentées par le motard d’élevage dans ses randonnées dominicales où il mesure la puissance de sa meule qu’un petit mécano payé au SMIC lui prépare.
Ce ne sont  pas ces routes là, c’est des routes que tu peux arrivé a voir avec une loupe sur une carte d’état major, le pilote mange sévère, il est tout le temps sur le qui vive , il flippe grave, les poules, les sangliers, les graviers, les bouses, des gros noirs qui te tendent une embuscade avec des gros godemichets, des fermiers version « Délivrance » des chasses a coure.

Pas facile, de traverser des cours de fermes pleines de fiente en maintenant le 60 Km/h...

Pas facile, d’où la célèbre expression « putain c’est pas facile », qui a sali notre Feldmarshall sur un site de réputation douteuse .

A l’heure ou je vous file des news (19H41), Toto, Kick de Méral, Yoyo et Christophe Sansone, qui, avec le moto tour souhaitent enfin s’intégrer dans la société tant au niveau social que culturel (et je coupe le son), sont a l’apéro entourés de filles de petite vertu avec en fond sonore des blagues douteuses. Le Feldmarshall attend l’arrivée de NDJ programmée vers 21 h, et d'Hugo  vers 22 h.

Le stress est permanent, on vous cache pas que bien souvent nous devons laisser le nez de clown dans la boite à gant. On a réellement envie de réussir notre mission et de vous la faire partager. On sait aussi que si on peut vous donner autre chose dans votre quotidien que le parcours de petits hussards politiques et la misère dans le monde, notre mission sera réussie.
Les choses ne se font pas comme ça, on a beaucoup travaillé. On travaille beaucoup pour vous donner des news de cette aventure, mais notre force, c’est le partage et on pense aussi a vous, lecteurs du Motorhino.

 

LE PADDOCK EN IMAGES, DANS LE DESORDRE :

Nous étions dans le paddock de Castre dans un cadre agréable et serein :

 

Première année en moto tour et une bécane, une !

 

Notre Zinedine Zidane de la moto, Gérard Rolland, qui, avec sa Yamaha 350 RDLC,  fait des cartons sur les spéciales est un motard passionné qui donne à la catégorie classique une ses lettres de noblesse alors qu’on entend parler que de règlement...

 

Les classiques vont être virées du moto tour

Parce que c’est la merde, que ça fait chier l’organisation, et que c’est compliqué (et surement pas très rentable, dans la mesure ou y'a rien à vendre. CQFD et CFDT). Ne désespérons pas de voir une épreuve sportive uniquement réservée aux classiques apparaître un de ces 4.
Ah si on pouvait lancer le Grey Rhino Blitz Over Bouseland Tour... si ça vous branche, que vous êtres pétés de tunes, mécène, gros industriel verreux qui pourrait nous aider à monter un tel défi, contactez-nous. Si vous avez des relations au Ministère de l'intérieur, de l'armée, du gouvernement, de la CIA, du groupe de Bildenberg, si vous être un agent secret, ça nous branche aussi...

... si vous êtres blonde à forte poitrine, ou brune, ou rousse, ou plate comme une chanteuse anglaise des années 60, on prend aussi...

Et si vous aimez vous faire attacher et pendre par les pieds, c'est bon aussi... on est preneurs...

 

DES NEWS DES ENCULES DE LA ROUTE...

Le Nain de Jardin qui va chercher sa moto ce matin au parc fermé. Vous noterez sont petit côté « sifflet en travaillant », mais Blanche Neige est partie mardi matin, claudiquante...

 

Patrice, du team, baisse les bras devant le boulot à faire sur le side car

 

Le team accélère sachant qu’il a mission de partir chercher Hugo si il ne peut pas rentrer, séquence action.

 

Le "Garage à Jipé"

Célèbre garage ou il se passe des trucs terribles ! Le Feldmarshall a été parachuté sur Marseille pour récupérer un engin motorisé du nom de CB 500. Le tristement célèbre 748, dictateur sanguinaire, va passer 3 jours au sein du team en tant que réserviste. Il est devenu sponsor du team en filant une somme d’argent a notre team afin de mieux lutter contre la connerie ambiante qui est le pain quotidien de nos médias. Gloire à 748Jipé !

 

Notre umbrella girl, Emilie, n’ayant plus de chaise décide de monter sur les genoux de Christophe, mais voilà, ceci pourrait créer des conflits dans la vie sentimentale dun singe. Ne souhaitant pas qu’elle passe sur les news du Motorhino, j’ai donc pris la décision de vous en faire part, sachant que la femme de Christophe lit les news du rhino, ça va peut-être foutre un bordel incroyable, mais je prends le risque.

 

Notre ami La Bouillote sauvagement agressé par Emilie, le service d’ordre est intervenu

 


En vrac, sans images...

José le patron des stunters sur le Dark Dog que Motorhino sponsorise, s’est fait agressé par un mec avec couteau, il a donc fait la une de la presse avec son tee shirt « Non au motard d’élevage » et ne croyez pas qu’on raconte des conneries , on a des preuves

Hervé Boussage, a fait le scratch en plein centre ville de Reims, les flics l’ont controlé a 103 Km/h, saluons la performance.

 

Potins du camp de base :

Serge Nuques, après sa seconde chute a Albi, a gauffré sa moto d’élevage par terre : une YZ machin truc qu’on lui a imposé et a foutu des coups de lattes dedans. Il voulait courir avec un mono, on lui file une merde, il est venu se ressourcer dans l’espace VIP du Blitz et écouter les débats philosophiques du Nain de Jardin, eet croyez moi, ça vaut son pesant de super (au prix ou il est, ça vaut de l'or).

 

Le Nain : un mec qui en a

 

Maryline, passagère de Sam sur le side rock'n'roll, a été éjectée en liaison, ses jours ne sont pas en danger. Toute l’équipe lui souhaite un prompt rétablissement, elle continue la course : respect  !

 

Fabrice Miguet AKA "MIG" roule sur VOXAN (personne n'est parfait), il aime le rock'n'roll et foutre le bordel, il n’a jamais de tunes et roule a l’instinct. Un mec peu fréquentable donc, dont on vous reparla

 

HUMOUR DE BASE

D’autres prennent les choses avec philosophie

 

 


Jour 6

30/09/2006 : DDT 2006 : "Too long, cong !"


 

 

C’est plus de l’écrémage, c’est l’hécatombe, les mecs tombent comme des mouches, des sculptures mécaniques digne de césar hantent le paddock. Tout le monde est touché, seul le team Rhino Blitz Racing est épargné, notre lutte contre le motard d’élevage porte ses fruits.

Nos pilotes sont hyper crevés et audire de TOTO, il trouve cette épreuve plus dure que le Tourist Trophy qu’il a effectué comme singe cette année, dans notre lutte, nous avons des ambitions européenne ET NOUS VAINCRONS SUR TOUS LES FRONTS. La victoire est proche, même si nous sommes confrontés a quelques problèmes que les grognards de l’assistance traitent avec une efficacité incomparable.

 

 

 

Hier en fin d’après midi, notre side car a été victime d’une défaillance, amortisseur cassé dans une spéciale :

 

Yoyo et Christophe nous ont prévenu afin que nous leur dénichions (85 D) la pièce de rechange, aussitôt les troupes se sont activées. Patrice a fouiné sur le paddock, JP, des Bitumeurs, téléphoné a toutes les casses de la région, La Bouillote a été mandaté pour demander chez le concessionnaire Kawa de Toulon, Grillon s'ets rendu été chez les tristement célèbres PICARLOUX monnayer la pièce que peut être ils avaient en stock (une pièce volée sans doute…..). Le Feldmarschal a imposé que Didier, parti en assistance liaison, revienne sur le paddock en urgence. Didier était réticent , il devait éffectuer un ravitaillement pour Hugo. La réponse du Feldmarschal fut sans appel « il se démerde , on t’attend ». Quand le Feldmarschal donne un ordre, c’est un ordre, on ne discute pas UN ORDRE DU FELDMARSCHAL !

 

le NDJ m’a appelé en me disant « j’ai fait tout comme ce que tu m’a dit Kruel » cette petite phrase est un signe de bonne santé mentale de notre nain, bon élève, qui essaiLLe de faire oublier les erreurs passées. Il va finir par devenir un bon élément. Le side est arrivé en même temps que le régiment des bitumeurs, gros effectif qui a aussitôt investi notre célèbre espace VIP. On était dans l’urgence, ça vraiment volé et j’avais l’impression que c’était une NORTON, des souvenirs d’intendance de l’année dernière me revinrent, sauf que c’était tout les soirs, quand j’y pense, il fallait que je sois un peu taré. La qualité du team est fantastique, regardez cette photo de Didier, elle résume tout, c’est pas une photo volée, c’est pas une photo truquée, c'est du live.

Pas de momment perdus, Tony ne pensait pas que c’était si dur, il s’accroche et fait un travail remarquable assisté de Grillon et Patrice pendant qu’Emilie prépare a manger aux pilotes. Le Feldmarschal stresse, téléphone a Hugo, trouve des solutions, s’inquiéte de la fatigue accumulée du team. L’assistance fini dans les temps

 

 

L’occasion de passer un moment de convialité avec les bitumeurs :

JONCTION DES TROUPES DU SUD au café racer de TOULON , une belle bande d’enculés dans une société saine et efficace

 

RIVA confirme l’inion de son tee shirt en roulant sur une GSXR, un exemple a ne pas suivre, bises ma pouleLe moto tour est l’occasion de voir les tronches des potes, Riva a foutu un tee shirt de sa fabrication. Il est con, Riva, mais il a cette touche de génie, venue d'on ne sait ou, qui fait de chaque moment passé avec ce gaillard, un pur régal de jovialité.

 On a attendu l’arrivé du droopy pharmaceutique pour filer au resto le Café Racer à Toulon ou on a passé une putain de soirée. Le traitre Marcus était présent, le Gargamelle de l’info, de la presse médiocre a qui on réserve une expédition punitive. Parce qu'attention, c'est pas parce qu'on s'est organisés comme des chefs qu'on est passés de l'autre côté : notre truc, ça reste le rock'n'roll, les Choristes, c'est juste pour faire plaisir à nos mamans, histoire qu'elle puissent dire à leur copine, devant chez Super U :

"Ah mon grand ? Il est sérieux maintenant, il a compris que ça suffisait ses bétises... ah on peut dire qu'il en a fait !"

"Mais que voulez-vous ma brave dame, on a fait ce qu'on a pu hein..."

 

MACK victime d’une éjaculation faciale (faut dire qu’on a pas touché une gonzesse depuis des lustres)Mack est sorti de sa tanière pour viendre avec sa grosse moto de chanteur de country et Nanjing revit avec sa nouvelle moto. Une putain de soirée sur laquelle on reviendra, mais actuellement, je viens d’apprendre que Yoyo a des ennuis avec son side, il faut gérer ça ce soir avant la spéciale.

 

 

 

 

Le team vous transmet toutes ses amitiés. Mais fatigués, on est fatigués...

 

 

 

Patrick un des leader de l’intraitable gang des Picarloux prétextant un échec scolaire pour tous les méfaits qu’il fait subir aux autres motards, débambule avec une clé à molette pour faire croire qu'il bosse. Tout le monde aura remarqué que pour bosser, c'est bien d'avoir au moins une main de libre. Ces Picarloux ne respectent vraiment rien !

 

DERNIERES NOUVELLES : samedi 16:30

Un appel d'Hugo a été intercepté par le Major : NDJ se serait mis au tas dans le deuxième virage de la spéciale. Nous n'en savons pas plus, il parait qu'il serait en mesure de rejoindre le routier.


QUELQUES NEWS

ENCULES D OR

L'image du motard hors la loi au blouson noir qui défie la police est bien derrière nous. Est-ce un mal ? Ceci dit il est encore possible de se retrouver en garde à vue pour un petit délit de fuite suite à un feu rouge grillé... alors prudence, vous n'avez pas envie de passer pour un voyou si ?

Parce qu'ici, dans le sud, on dirait qu'ils s'en foutent, et on dirait que c'est contagieux...

M'enfin...


Marcus (dit également Benny Hill) a oublié son carton de pointage dans un bordel clandestin (c'est la rumeur) il est donc victime de pénalités énormes : ARF ARF ARF OOOUUUUUUUUUUAAAAAAAAAAAAAAARRRRRRRRRFFFFFFFFFF !!! Yerk ! yerk ! yerk ! Hi hi hi hi hi hi...

C'EST BIEN FAIT !

GERARD ROLLAND abandonne le moto tour suite a des pénalités alors qu’il était en tête du classement en classique, dommage.

Grosse présence des triumph sur le moto tour et au dire du gars qui les passe au banc, ce sont les plus belles courbes de puissance. Triumph cartonne dans les ventes, un juste retour des choses.

Les Buell font forte impression, on peut remarquer un gros pourcentage de motos au grain dans le rallye routier, ce qui démontre la recrudescence de valeures morales et des bonnes ambitions dans notre lutte contre la moto d’élevage

 

KRUEL


_________________
Les Animateurs
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Les Animateurs
_________________________________


Inscrit le: 16 Jan 2006
Messages: 1736
Localisation: Animateurs

MessagePosté le: 03 Oct 2006, 01:28    Sujet du message: Répondre en citant

 

Jour 7

 
 
01/10/2006 : DDT 2006 : "No More Heroes"


Le paddock fonctionne pratiquement a temps complet, le rythme est infernal, les experts arrivent alors que les promos partent.

En liaison le Feldmarschal reçoit un coup de fil d'Hugo  "le NDJ c’est planté dans la spéciale dans le deuxième virage, ce sont des bruits qui courent" : bordel, alors qu’il progressait mentalement jour après jour, Môsieur se gauffre comme un gros steack. Le Feldmarschal est très en colère et s’attend a un message du NDJ genre : « j’ai fait tout comme ce que tu ma dit Kruel sauf que……. », la honte aux trousses, avant de penser a une sanction a l’égard de l’élément perturbateur du style le laisser nu attaché dans le semi remorque des terribles Picarloux, ou il subirait les derniers outrages à l'aide d'accessoires non homologués.
Le Feldmarschal cogite sur les pièces qui seraient  endommagées sur sa moto qu’il n'ose même pas garer sur un trottoir de peur quelle finisse dans une benne.

COUP DE FIL DE YOYO, l’amortisseur ne fonctionne pas normalement : l’effectif des bitumeurs est mis a contribution sous la houlette de La Bouillote. En guise de remerciements, on leurs promet des fontaines de Pastis et un nettoyage de leurs bécanes par des filles aux poitrines voluptueuses.

Le motard aime le sexe, nous le savons, il en parle régulièrement, mais nous savons aussi que la moto c’est comme la baise, plus tu pratiques, moins t’en parles.

Le Feldmarschal fréquente la section com du moto tour entouré de journalistes qui parlent de la moto dans des petits encadrés qui se trouvent sous la rubrique nécrologie. La FFM veille et de temps en temps me lance « tu racontes pas de conneries sur nous Kruel ! ». Ben tient,c’est le genre !
Gros boulot la com, surtout quand des journalistes de petite envergure sont constamments confrontés a des problèmes technologiques, leur coefficient intellectuel ne leur permettant pas d’utiliser les nouvelles technologie. Un exemple au hasard : Marc Troussard, qui utilise encore le papier et le crayon de bois taillé jusqu’aux ongles, a fait une réclamation a son boss ERIC MICHEL pour obtenir un stylo Bic qui lui a été refusé, alors qu'il se gène pas pour acheter des motos rutilantes et dépenser de l’argent sans scrupules dans des casinos côtiers.

PERTE D'EFFECTIF

Coup de fil dont on aimerait se passer :

« Kruel, je suis a l’entrée, Patrice est tombé, il a la rotule cassée, les pompiers sont là »
« tu déconnes ? »
« non »

Quelle merde ! Je me pointe, vois les girophares et notre Patrice sur une civière. Ca me fout un plomb, ça nous fout tous un plomb. On est tous là, c’est trop con, on était loin de penser à une tuile pareille, l’équipe est si soudée. Patrice est comme nous et c’est le cœur lourd qu’on le voit partir dans l’ambulance des pompiers. Il est lui même pompier bénévole et consacre du temps à aider les gens, un dur coup pour l’équipe et le paddock ou son dévouement et sa sympathie étaient appréciés de tous.

Les sides caristes arrivent juste après avec Kick et Toto. On leur fait par de la mauvaise nouvelle : un flottement passe, mais la course reprend ses droits : changer l’amortisseur, controler le side, faire à bouffer aux pilotes L’histoire de Patrice pourrait étre le début d’une série, le Feldmarschal donne beaucoup de recommandations aux pilotes, sachant que ce soir c’est l’épreuve du mont faron, épreuve qu’ils ont faites mais qui fut annulée pour cause de chute, de brouillard et d’humidité.

Les troupes sont au complet, mis à part Patrice. Hugo est remarquable, il découvre sa moto, son pilotage au fur et à mesure que le tour progresse. Jj’avais de putains de craintes, peur qu’il ne lâche au premier problème. Exemplaire, il s’en est pris dans la gueule, mais il assuré. On ne connaît pas vraiment les résistances d’un homme , les sensibilités (ça marche pour les femmes aussi), on observe, on essaiLLe de comprendre les autres, de savoir quelle décision sera la plus adéquate pour vivre une chose positive, mais bordel, la fatigue change toute les données et ça passe grâce à la une cohésion du groupe ou l’entraide est de rigueur, où on tend la main au soldat blessé, un peu comme un film de guerre américain (beuuuuUUaaah !),  sauf qu’on est tous acteurs...

A l’heure ou on vous parle, la course est finie, le Feldmarshall a un élément encore sur la route et ne crie pas encore victoire même si elle pointe son nez à l’horizon.

Voilà, lecteur de Motorhino, on avait envie de partager cette aventure avec toi, que tu sois dans la course , car tu le mérite. On a envie de vous donnez, de vous faire vivre ça au mieux. Au diable les résultats en fait, gloire au partage, aux petites gens qui sont la force et la beauté de l’humanité. On a envie de donner quelque chose beau et nos regards dans le stress et le danger, c’était le vôtre. On vous aime... n’oubliez pas ça.

Klink a fait un travail considérable, c’est lui l’esprit du site. C’est lui qui donne cet outil qui permet d’animer votre quotidien. Sans lui rien ne serait, sans lui nous n'existerions pas, des gens ne se seraient pas rencontrés. C’est du bénévolat, c’est le cri du cœur, celui qui a envie que le monde soit plus beau, d’une autre manière.

COMME DIRAIT JIPE : "GLOARE !"

 

Major KRUEL

 

QUELQUES PHOTOS BONUS :


HERVE ET LAURENT, side caristes, en train de débattre si ils vont acheter un ZEUS pour leurs vieux jours :

 


TEE SHIRT SYMPA

 

 

 

 

 

 

 


BANQUET GAULOIS ET GAUDRIOLE

 

Le motard d’élevage subit, alors que nos troupes sont a l’apéro, fraiches et guerroyantes :

 


Christiane, pratique la moto, le quad et expérimente des recettes de Femme Actuelle quand elle reçoit des amis, denrée rare pour elle sachant que son surnom est « tape dur »

 

 

 

 

 

 

PIERRE ET FRANCIS, nos potes dans l’organisation du Dark Dog : ils fuentent Meetic régulièrement pour des relations troubles et font des choses que je ne peux pas dévoiler ici qui pourraient porte préjudice a la FFM

 

 

 

 

 

 

 

TOTO MANGEUR D'OEUF AU BACON, adore se faire masser en douce par notre hotesse dés que le Feldmarschal a le dos tourné, chose que le petit rapporteur NDJ a dit au Feldmarschal. Des sanctions sont en cours

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CHRISTINE, fla emme de christophe sansone, a connu son mari dans les annonces de Moto Journal, il n'y avait pas la photo et c’était trop tard, a- t’elle déclaré
Elle pratique aussi le quad et la moto et le toilettage pour chien, on peut donc être tous envieux de la célèbre coupe de cheveux de Christophe dont tout le monde est jaloux. Elle ne désespère pas de faire une intervention capillaire version « lévrier afghan » au christophe afin qu’il ne soit pas reconnu par le fan club de sa carrière antérieure.


 

 

 

 


 


Et le mot de la fin :

Le Dark Dog Moto Tour 2006, c'est fini !

Entre la satisfaction d'avoir emmené tous nos équipages à bon port et les regrets d'avoir vu Patrice, notre mécano, se fracasser une rotule, le bilan de cette course est tout de même très positif. Nous avons réussi, pour la troisième année consécutive, à faire plus que figurer cette la grande boucle à moto.

Lionel et Christophe classent leur truc noir mat à la 3è place de la catégorie "side-car" (34è du général à 7:03 mn du leader) et grimpent sur le podium en arborant les couleurs de la lutte contre le motard d'élevage.

Nos experts, Kick de Méral et Toto, ont fait honneur au team et à leur réputation de pilote (respectivemennt.22è et 26è au général)

Notre Droopy psychopharmaticomique, Hugo, berger à Le Mans dans le civil, se classe 133è en promotion, soit entre le 26è et le 27è de la catégorie "classic". Châpeau Hugo, pour ta première participation, tu peux être fier !

Quant à l'élément perturbateur de l'équipe, le dissipé Nain de Jardin, il termine 69è (!) malgré ses deux chutes de gros branleur qui n'écoute pas LE CHEF !!!

 

 

  04/10/2006 : DDT 2006 : GLOAAARE !


GLOAAARE A NOS PILOTES, GLOIRE A TOUS !

GLOAAAAAAAAAAAAARRRRRRRRRRRRRRRREEEEEEE !!!!!

Le RHINO BLITZ RACING TEAM est arrivé à Toulon aprés une lutte acharnée :

Eric SEPTIER  dit KICK termine 22è en "Expert"
Cristophe POTTIER dit TOTO termine 26è en "Expert"
l'équipage Lionel PROUSTEAU / Christophe SANSONE 34è en "Expert" et troisième en side car donc podium

KICK DE MERAL : 

 

Le side, 3è de sa catégorie, avec Emilie, son umbrella girl :

 

En promo (non, on ne les solde pas, on te parle de la catégorie promo, andouille !)

Vincent LECOU dit NDJ, dit le Nain de Jardin, dit la savonette, dit grosses burnes, fini 69è
HUGO (berger à Le Mans) en catégorie promo avec une meule de 82 fini 133è

 

Nos amis les picarloux

 

 

Saluons aussi nos soeurs et frères d'arme qui luttent, comme nous, contre la moto bourgeoise. TOULON a été une bataille décisive !

Notre victoire peut faire grincer quelques dents, mais c'est le fruit d'un grand travail, d'une cohésion de groupe et de beaucoup de volonté. L'esprit d'équipe a été parfait et on peut faire un bilan positif du team a plus grande échelle.

6 PILOTES ET UNE ASSISTANCE DE 6 PERSONNES ont vécu une semaine riche, ou le sérieux et la bonne humeur ont été de mise.
Notre base arrière composé de Clyde , TRAMBERT, Bella, KURTZ et KLINK qui n'a pas ménagé sa peine.
Notre équipe du sud qui a été formidable et tous les gens qui nous ont soutenu dans notre lutte

je ne dirais qu'une chose : gloire !

Vous imaginez bien que la fin de cette aventure fut ponctuée par une fête terrible en compagnie de nos Kamarades 100% Label rouge.

 Une partie du  Rhino Blitz avec La Bouillote, hilare...

 

ET JE COUPE LE SON...

 

 

Jipé748 aux premières loges

 

NDJ en livreur de pizzas, vu les gauffres qu'il se prend...

on a filé un gros pourbboire au livreur pour montrer qu'on était pas un team de petits radins grincheux, pis on lui a offert un coup aussi. A gauche c'est notre ami JOSE qui s'occupe du stunt sur le dark dog, un mec super dont on vous reparlera

 

Sonine  avec ses lunettes de star et Tony, notre mécano, qui a assuré comme une bête

 

Ca part en live !

Vraiment en live !

mais on est chez les PICARLOUX, le gang motard qui sévit sur les rallyes routiers

 

pis la kick il reconnait plus rien, a croire qu'il repartirait en HONDA, mais heureusement on est interviendre avant qu'il fasse une connerie....

 

 

 

Et puis là, les choses sont reviendre dans l'ordre. Vous pouvez voir au centre BOUBOU, qui a participé au Dark Dog ou elle s'est illustrée avec succès.

Bon, c'était pas une soirée étudiante d'aprés examen dont le motard d'élevage raffole : on s'est bien tiendre et l'occasion pour les gens du paddock de décompresser en compagnie de chouettes gens.

Doivent se faire chier dans les boites branchouilles à musique de merde, un disque, un petit poste et des potes....

 

UN BONUS TRACK sera bientôt en ligne sur les tronches de vie qui ont agrémenté notre semaine

 

KRUEL

 

 

Dark Dog Moto Tour 2006 : Le Dark Dog Moto Tour vers un championnat d'Europe

Yoyo (au centre) et son Singe (à l'extrème gauche) sur le Podium du
Dark Dog Tour :
Ils se classent troisièmes en catégorie Side Car et remportent dans cette même catégorie l'ultime spéciale.
 
Photo Marc Troussard/Moto Net


De notre coté (Bitumeurs), nous espèrons que vous aurez pris plaisir à lire les Niouzes du Motorhino ici chaque jour, ainsi que celles de Moto Net sur son site.

Merci à Moto Net de nous autoriser à piller quelques photos sur son Site



_________________
Les Animateurs
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Les Animateurs
_________________________________


Inscrit le: 16 Jan 2006
Messages: 1736
Localisation: Animateurs

MessagePosté le: 03 Oct 2006, 01:49    Sujet du message: Répondre en citant

 

Les Road Books des Vendredi 29 et Samedi 30
 
 
 

Vendredi 29

Pour plus de détail, vous pouvez le voir ou le télécharger ici - Etape 8 (Toulon - Toulon)
Km: 
(0 Km)
TOULON
OLLIOULES
LE BEAUSSET
LE CASTELLET
CUGES
GéMENOS
L'ESPIGOULIER
PLAN D'AUPS
SAINT ZACHARIE
D45 MOULIN DE RéDON
AVANT AURIOL : D45A VERS LE PIGEONNIER
LE PIGEONNIER
PEYNIER
D57 VERS PUYLOUBIER
D56 VERS TRETS
D56A VERS POURRIèRE
D6E - D23 POURRIèRE
RIANS
ESPARRON
SAINT MARTIN
VARRAGE
LA VERDIèRE
ST JULIEN LE MONTAGNIER
D35 GRéOUX LES BAINS
VALENSOLLE - "SPéCIALE"
ALLEMAGNE EN PROVENCE - "SPéCIALE"
ALBIOS
QUINçON
D11 VERS RIEZ
PUIS D111 SAINTE CROIX DE VERDON
MOUSTIER SAINTE MARIE
D952
LA PALUD SUR VERDON
D955 VERS COMPS SUR ARTUBY
D90 TRINGANCE
AIGUINE
D19 PUIS D 957 VERS AUPS
SALERNES
ENTRECASTEAUX
CARCéS D13
CABASSE
BESSE SUR ISOLE
CARNOULES
Rester sur la D13
PIERREFEU
ENFIN, TOULON
Direction les plages du Morillon, on se débrouille parce que le BR est tellement compliqué que je ne vois pas par où ils veulent passer !!
TOTAL : 435 KMS

 

_________________
Les Animateurs


Dernière édition par Les Animateurs le 03 Oct 2006, 02:21; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Les Animateurs
_________________________________


Inscrit le: 16 Jan 2006
Messages: 1736
Localisation: Animateurs

MessagePosté le: 03 Oct 2006, 02:20    Sujet du message: Répondre en citant

 

Samedi 30

Pour plus de détail, vous pouvez le voir ou le télécharger ici - Etape 9 (Toulon - Toulon)

Km: 
(0 Km)
TOULON
LE PRADET
CARQUEIRANNE
L'ALMANARE
HYèRES PLAGE
LES SALINS
PIERREFEU
PIGNANS PAR LA D78
FLASSANS
CABASSE
AVANT LE THORONET
Direction prendre la D84
LORGUES
Direction vers salernes D10
FLAYOSC
LE FIGUREIRET
LENTIER
MONTFERRAT
D19 BARGEMONT
COL DU BONHOMME
BARGèME
LA BASTIDE
LE LOGIS DU PIN
D2211 LA FOUX
LES LATTES
D5 "SéCIALE" COL DE LA BLEINE
D2 CAILLE
Direction puis vers grasse
D563 MONS
SEILLANS
Direction Note : entre seillans et la motte faudra suivre ...
LA MOTTE
LE MUY
PLAN DE LA TOUR
LA GARDE FREINET
GRIMAUD
Direction Prendre vers collobrière
COL DE FOURCHE
GONFARON
PIGNANS
D78 PIERRE FEU
HYèRES
LES SALINS
L'AYGUADE
CARQUEIRANNE
LE PRADET
TOULON
LA PLAGE DU MORILLON
TOTAL : 416 KMS

_________________
Les Animateurs
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Les Animateurs
_________________________________


Inscrit le: 16 Jan 2006
Messages: 1736
Localisation: Animateurs

MessagePosté le: 03 Oct 2006, 02:24    Sujet du message: Répondre en citant


LES CR

 
 

Les Animateurs
 
Il y a eu de l'animation dans le Sud à Toulon
 
- Tout d'abord, une journée de roulage le Vendredi 29 sur le parcours de liaison, 748R a été le seul à y participer.
 
- Puis le repas Vendredi soir avec :
Les teams :
12 - Le Team du Rhino Blitz Racing Team
 3 - le Team de Zef Enault avec xxxav
Les Bitumeurs, Rhinoriders et assimilés : 
 1 - 748R
 3 - La Bouillotte
 2 - Sonine et Le Mat
 2 - Nanjing et Gexd'O
 1 - Rivathélo
 1 - Mack
 1 - John d'Oeuf
 1 - PP
 1 - Megafurax  
 1 - Stf
 
- Enfin, pas mal de monde est passé sur le carré VIP du Motorhino Blitz Racing Team tout au long de ces quelques jours :
748R
La Bouillotte
Sonine et Le Mat
Nanjing et Gexd'O
Rivathélo
John d'Oeuf
PP
Megafurax  
Stf
Bill et Gab


Mack
 
 
C'est dans la liesse générale que débuta  ce enième repas du moto tour
 
Les jeunes pétaient le feu, défois on peut se retenir ...
 
Une bombe ce Jipé !
Le STF a voulu nous impressionner, mais il a pas fait le poids, lorsque le Jipé s'est pointé, en équilibre instable sur son brélon !
C'est en zigzaguant à travers la foule, qu'il s'est garé, sans foutre toutes les motos par terre !
Le jaune est arrivé avec sa falco jaune, le Riva était là avant tout le monde, avec une suze digne des meilleurs joe bar team, bien qu'à l'époque, cette bécane n'existait pas, c'est tout l'art du Riva ...
Il a demandé à tout le monde pourquoi son brélon n'avancait pas ...
Conclusion:
- il doit refaire le moteur
-changer les roues
-refaire les frieins
-changer les clignos
-passer le permis ...heu non pas le permis ...
 
Mack a eu droit à un bain de chantilly
Le café était un peu chaud sur les jambes 
 
Bref que du plaisir à voir tous ses potes venues du nord , du sud, de l'est, de l'ouest,  et même d'ailleur, dont on ne connait pas l'origine
Une super soirée !
 
A plus sur la route !
 
SSSMMMaaack  !!


748R
 
 
4 jours sur le Moto Tour à Toulon
 
Jeudi : Les clefs.
Le Plan : déplacer la CB500 et la 748 sur le Moto Tour de façon à me déplacer moi même, et  que la CB puisse servir au Team pour ce que bon lui semble (courses, suivre les roulages sur les parcours de liaison, etc ..). Kruel doit donc la récupérer en passant par Marseille, on se file rendez vous sur une aire d'autoroute, je dois le trimballer jusqu'au garage, prendre la 748 et nous devons partir ensemble pour Toulon avec les deux motos.
13h30, pour la 2° ou 3° fois cette année, je suis à l'heure (hé oui, les boulets, ça m'arrive, seulement, c'est sur rendez vous,  voilà ...). La caravane du Rhino Blitz arrive sur le lieu de rendez vous et reprend la route, je lui confie mes affaires à transporter pour voyager léger, Kruel et moi partons vers le garage prendre la 748 en duo sur la CB.
Et là, à peine sorti de la Toroute, CONG, PUTAING CONG, LES CLEFS DU GARAGE ! Elles sont restées dans le sac qu'est dans le camping car en direction de Toulon.
Rattrapage de la caravane à 20 bornes de Toulon à donf en duo sur la CB, recupérage des clefs, retour au garage et ENFIN, nous pouvons (re)prendre la route, Kruel et moi pour Toulon.
Ca nous a fait une promenade ... Et finalement, tout celà était bien normal, RIEN ne se déroulant jamais normalement avec moi comme chacun le sait.
Fin d'aprés midi, quand nous arrivons à Toulon, le team a déjà dressé le camp.
Soirée "tranquille" si tant est qu'une soirée puisse être tranquille sur le Moto Tour : il faut préparer la bouffe pour 12 personnes, fréquenter le point Presse, réceptionner les concurents du Team qui arrivent de façon espacée jusque tard dans la nuit, mécaniquer quand ils arrivent, etc .. mais le Team, sous ses aspects Rock n' Roll est parfaitement rôdé et trés professionnel. Cet aspect là n'est perceptible que quand on est "dedans". Sur le Moto Tour, on rigole, OK, mais ça bosse hard aussi.
La Bouillotte et moi même allons faire quelques courses pour la bouffe du soir, chacun aide comme il peut avec ses moyens et ça nous fait plaisir de filer un coup de main si on peut.
La nuit commence tard dans le Paddok, outre le boulot à abattre, pas mal de monde passe sur le carré VIP du Motorhino : d'autres participants d'autres Teams viennent prendre l'apéro comme les Picarloux qui ont leur campement juste en face, ou d'autres, des commissaires de course,  des célébrités comme le tristement connu Serges Nuques ou d'autres anonymes mais tous aussi sympa les une que les autres ;  ça se passe comme ça sur le Moto Tour et tous les soirs sont à déguster sans modération.
Le Team se disperse enfin passé minuit dans les camping cars et autres camionnettes, vers le Formule1 du coin, Kruel et moi dormons sous la tente, comme à l'armée, et pour que l'entrainement soit complet, La Bouillotte me fournit un duvet de l'armée et un tapis de plage de 1.5 cm d'épaisseur qui va moins bien sur le béton que sur le sable : dès cette première nuit, je connais les prénoms de tous les gravillons de la carrée. Le sac à viande de l'armée est taillé pour des mecs de 2.10 metres et 46 kilos, je suis à l'étroit dedans, c'est tout dire !
Mais bon, c'est la guerre, on n'est pas là pour se prélasser et merci La Bouillotte pour ce matos qui me laissera un souvenir impérissable.
 
Vendredi - Le Road Book
Le matin, NJD doit partir vers 10h00, je vais l'accompagner. Kruel aussi devrait venir mais il a la crève depuis le départ et du taf dans le camp de base, pis il commence à être crevé, il va donc rester là. Je prends la CB qui sera moins fatigante que la 748 sur ces 436 bornes de routes souvent pas fréquentables du tout puisque blanches sur la carte Michelin  et que les routes branches dans le Sud, je sais ce que ça veut dire ...
NDJ roule cool sur les grands axes ou plutôt, on peut le dire, au ralenti, et tarte sur les routes où deux caisses doivent manoeuvrer pour se croiser et où toi en moto, t'as que 50 cm à l'extrème droite pour passer si t'en croises une. J'apprendrai à la fin de cette 1° étape jusqu'à la 1° spéciale de la journée (de 185 kms en 2h30 sur une majorité de routes blanche ou jaunes trés pâle !) que c'est à cause de l'organisation qui colle des radars tout au long du parcours sur le roulant et te colle des pénalités si tu roules pas "Streel Légal". Pour suivre une vitesse moyenne de 60 km/h, il ne te reste plus que les routes pourries pour gagner du temps et arriver plutôt un quart d'heure en avance aux pointages qu'une minute en retard qui va couter des pénalités.
C'est trés dangereux, d'ailleurs, je ne le suivrai pas sur ces routes blanches à ce rythme (et principalement dans ses trajecs dans les coins aveugles), mais c'est comme ça, la course, en rallye, m'explique-t-il, tout à fait conscient qu'il faut débrancher certains cablages dans nos têtes pour en accepter les règles.
Les Sides Caristes doivent être encore plus "décablés" au passage, parce que pour respecter les temps sur les parcours de liaison avec leurs "camions", bonjour le tour de force ...
Ceci dit, pour le peu que j'ai pu en juger sur ce vendredi matin, les parcours de liaison se sont radicalisés par rapport aux deux éditions précédentes, c'est beaucoup plus dur et plus long.
"Non couillus" et "vite fatigués" s'abstenir ...
Nous avons tout de même le temps d'en griller une puis plus tard de boire un p'tit café avant de pointer à l'heure (avec un quart d'heure d'avance) au pied de la 1° spéciale.
Là, je dois contourner la spéciale pour ramarrer NJD de l'autre coté ou du moins sur le parcours. Hélas, j'ai pris le Road Book du lendemain et aprés cette spéciale, je ne sais pas par où ça passe ou trés vaguement. Aprés Allemagne en Provence, je rencontre un boulet comme moi qui accompagne un concurent, mais lui, il a confié le RB au dit concurent, donc, il est aussi paumé que moi. On décide de couper directement à Aups et de tenter de retrouver la bas le Moto Tour. Pis de bouffer et boire un coup tant qu'on y est.
Là on en voit passer quelques uns dont Marcus (Marc Troussard, le Païlote de Moto Net), mais pas ceux qu'on espère, nous décidons de rentrer directement sur Toulon.
Salut Motard anonyme, compagnon de route d'un instant, j'ai été content de croiser ton chemin.
Au Paddok, c'est toujours la même effervescence, entre l'apéro, le boulot, le side qu'a pété son amorto arrière et que c'est introuvable, un amorto de 1100 ZZR d'aprés 1995 vers Toulon. Les locaux passent des coups de fils ou délèguent à d'autres locaux pour trouver l'objet rare, finalement La Bouillotte, véritable travailleur de l'ombre (Lycos, vous connaissez, il cherche, il trouve et va chercher !) en dégotera un  "qui ressemble" et que les mécanos feront avec parce que c'est des cadors, les mécanos du Blitz Racing, même qu'ils vont sortir de la merde d'autres Teams.
Totozr (un mécano du Blitz) prend la CB pour faire une course au Formule1 et cette salope tombe en panne sur la route ;  elle redémarre, puis ne veut plus rien entendre à l'hotel, elle restera la bas, je m'en occuperai Dimanche, dans l'attente, La bouillote "vas chercher" récupère le Totozr en question.
Puis arrivent les Bitumeurs pour le repas du soir, Xavier (xxxav) qui est sur place pour cause d'assistance au pilote Zef Enault et à qui je présente plein de monde qu'il connait déjà, pis les copains et pines et enfin la bouffe dans la joie et l'allégresse si bien décrite par Mack que je ne m'étendrai pas plus sur ce sujet.
Ma nuit se termine chez Stf dans un plumard, je pense avoir tiré la bonne carte pour ce soir la, mais le réveil sera hard avec le plafond bas que tu t'arraches la tête dans l'escalier de la mezzanine, sur le recul de douleur, tu te prends le coude droit dans l'aquarium, de dépit, tu vas te rasseoir sur le pieux, et là, c'est le coude gauche qui cogne dans le montant du hamac - Dûr, le réveil. mais on se regroupe, il va falloir y aller.
 
Samedi : On roule avec Hugo.
Du moins en théorie. Son départ a été reporté d'une heure, il décole à midi. Le plan est de l'accompagner un peu avec Nanjing, gex d'o, Rivathélo, La Bouillotte et Stf. pis de se faire un ptit restau dans le coin, de le retrouver plus tard si possible.
Mais y a encore un problème avec l'amorto du Side, il va faloir aller en chercher un autre, ce coup-ci, on ne laisse aps la Bouillote seul, on va juste se croquer un bout à La crau, pis chercher un autre amorto en début d'aprés midi à Toulon.
Je décroche assez tôt et rentre chez moi alors que c'est l'heure de l'apéro, demain, je dois récupérer la CB, aller chercher la remorque et tout le toutim, ce qui me gache un peu (beaucoup) mon plaisir.
Consolation : un vrai pieu avec des plafonds de 2.40 mètres et pas d'aquariums, d'hamacs agréssifs ni de gravillons pointus.
 
Dimanche : Journée remorquage
Aprés une nuit de sommeil récupérateur (bien que je n'ai pas grand chose à récupérer en regard aux participants au Moto Tour), je me pointe vers midi au Formule1 pour récupérer la CB. La Bouillote (qui fait aussi saint Bernard dans le civil) est là avec Rivô, ils m'aident à charger le bestiaux et le repars via le Beausset - Le castellet - Cuges et ... juste aprés Cuges dans le 2° ou 3° virage, j'entends un Schlong suivi d'un Krooonnnng de mauvaise augure. Je m'arrête dans le premier p'tit bout droit possible pour constater qu'à une des roues de la remorque, le moyeux s'est barré comme une capsule de Krö et que la roue ne tient plus que par le roulement qui dépasse du trou mais ne demande qu'à en sortir. Quelques coups de fils plus tard, Firestorm passe avec sa remorque soulager la mienne du CB, nous déposons la remorque chez mon cousin à Aubagne, elle perdra sa roue 60 mètres avant d'arriver chez lui, au demeurant, il était temps, elle aurait pas fais les 15 bornes de plus qui la séparaient de Marseille.
Je rentre chez moi, saute sur la 748 pour rejoindre le Team qui va féter ce soir la fin de ce Moto tour.
Dernière Teuf  monstre avec les Picarloux et plein d'autres Teams qui passent pas là (pas par hasard Wink) et dodo sur le lit de camp de Kruel qui profite de la place laissée vacante par l'infortuné Patrice (qui a laissé un genoux sur un trottoir de Toulon) dans le camping car.
 
Lundi : Mort mais heureux.
Les départs, le paddok se vide. C'est un peu triste, mais c'était si bon.
Salut les copains.
A l'année prochaine.

 
 
 
 

Enfin quelques CR sur le
 
Kick de Meral - Le retour
Rivathel'austin Power - Bruits de Paddocks.
kruel - L' ETE INDIEN

 

_________________
Les Animateurs
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Les Animateurs
_________________________________


Inscrit le: 16 Jan 2006
Messages: 1736
Localisation: Animateurs

MessagePosté le: 06 Déc 2006, 01:41    Sujet du message: Répondre en citant

 


Pas de photos dans l'album,
mais une pensée pour Gilles Husson :
 
 
Salut, Gilles !
(La Bouillotte)

 

 


_________________
Les Animateurs
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Bitumeurs Index du Forum -> Les souvenirs Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com