Se connecter pour vérifier ses messages privés   S'enregistrer   Connexion   FAQ   Rechercher
Les Bitumeurs Index du Forum Les Bitumeurs

L'Espingouine II - Aout 2007

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Bitumeurs Index du Forum -> Les souvenirs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Les Animateurs
_________________________________


Inscrit le: 16 Jan 2006
Messages: 1736
Localisation: Animateurs

MessagePosté le: 03 Fév 2008, 22:58    Sujet du message: L'Espingouine II - Aout 2007 Répondre en citant

 
 
 
 

L'Espingouine II
Par Ninou
Du dimanche 12 août 2007 au samedi 18 août 2007
 
Ninou proposait une seconde espagnole et été 2007
 
Voici le plan :
 
PRESENTATION
Je vous propose de faire (ou refaire) une balade espagnole sur les superbes routes qui sillonnent la Cordillera Central, le massif montagneux s'étendant à l'ouest de Madrid et séparant la région de Castilla y Leon au nord de celles de Castilla la Mancha et d'Extremadura au sud. Venez découvrir les sauvages paysages des sierras de Gredos, de Guadarrama, de Béjar, de Gata ou de Somosierra le long de routes désertes et viroleuses à souhait. 
Suivant le format Bitumeurs, il y aura 4 jours de roulage et un jour de repos le mercredi. Bien évidemment, les gourmands pourront choisir de rouler aussi le mercredi s'ils le désirent."

HEBERGEMENT
En "casa rural" (gîte).

TARIFS
Compter 180 euros pour l'hébergement pour la semaine
(à titre d'indication l'année dernière nous avons payé beaucoup moins, dans les 70 euros par personne pour la semaine,
mais juste par précaution je préfère compter plus large).
Compter entre 80 et 120 euros de bouffe par personne pour la semaine
(pas beaucoup plus que si vous restez chez vous,
faudra bien que vous bouffiez aussi si vous restez chez vous! Wink ).
L'essence est moins chère qu'en France, compter 1 euro le litre de SP 95
(à condition que le prix du baril n'explose pas...)
 

LES PARTICIPANTS

Ninou
Karabadaf
Angel
Glotton
Chebello
Kéros
Oscar
Edgar
 

LES CR






Glotton
Corbac du forum Ki t'emmerde
 
Bon

vous me connaissez
je dis pas de mal des gens







donc











je vais parler de cette espagnole, digne extension de l'ardechoise, car si l'une n'existait pas,
l'autre ne serait pas faisable pour moi ni chebello d'ailleurs

alors superbes routes, mais l'organisateur s'est pas fait chier, c t les memes que l'année dernière, culé d'espingouin
les RB les memes donc, les lieux visités idem, à part cette incursion jusqu'à l'Escorial, pour que l'ami chebello puisse le voir, car à 180 sur l'angle, il a pas pensé à regarder le paysage l'année dernière et a loupé le palais des rois
organisation moyenne : plus de PQ en milieu de semaine, comme si l'organisateur ne savait pas que le 15 aout c super important là bas, ils ferment tout, tout, tout (un AR à Avila pour Kara et Angel...pour rien)
je me demande à quoi il pense ce fumier d'organisateur
contrairement à l'année dernière par contre, un immense pas en avant à été accompli : on a bouffé royal, on a trouvé des restos des vrais, et le régime d'un certain mec du nord-est dont je tairai le nom en a pris un gros coup...donc des bons repas, on s'est gavé, on a presque que des photos de repas je crois meme
pour les putes, on a fait confiance à celui qui n'arretait pas de dire : "ce soir on choppe, c bon...",
un organisateur à 2balles, qui a rien choppé du tout en fait, malgré ses sorties jusqu'a 5 plombes du mat avec son ami mexicain...les loosers, faut dire avec leur degaine tout en poil pour l'un et tout en muscle pour l'autre, ils détonnaient un peu dans le paysage humain local
de bonnes arsouilles, mais à cause d'un organisateur soit disant souverain qui nous a laissé trop manger les midis, on était en pleine digestion d'énorme steack (chuleton, hein chebello) pour essayer de le suivre les après midi, alors que lui se gave de laitue... quelques spéciales prises à allure AKesque pour pas se foutre par terre donc
 

P1020183

Le camp retranché :
D'années en années, les travaux de fortification avancent
 


et un retour vendredi soir mémorable...un départ réservoir d'essence quasi vide,
pas une pompe à essence ouverte sur le lieu du départ (1500m alt, un village), ni dans la vallée, ni sur les 50 1ers kms d'autoroute...glotton l'a joué fine...au début à 3000 tr/mn, je suis passé à 90-100 et 2700tr/mn, une réserve allumée depuis trop de bornes, une remorque et 2 motos tractées de +500 kg, et tout ce qu'à manger chebello pdt une semaine...vous imaginez meme pas...
pis chgt d'autoroute, péage pour le ticket...et....et.........et......... une ribambelle de petits hommes gris et verts avec des lampes torches, dont un qui nous indique de nous arreter.
"los papieros dél véhiculo" (ou un truc comme ça), je lui présente mon permis, chebello refusant obstinément de me passer les papiers de la ford normal, l'autre gars lui demandant de sortir, et de vider ses poches sur le capo de la voiture moi idem, apres m'avoir demander les papiers des motos
fouillage en regle des poches, du petit sac en bandoulière fashion de chebello, et comme on captait rien à leur charabia, une petite phrase en anglais est sortie "no drugs ?"
moi, hilare à l'idée de passer ce meme point avec manu et méga les comikes, je réponds :
"no no, no drugs................(but i can give you 2 names of guys who........)"
bon, ils en ont marre de pas se faire comprendre, et comme le dit chebello :
"ouais, on a de bonnes tetes ! c pour ça qu'ils nous ont laché"...........c la première fois qu'on me dit que rasé de la tete et pas de la barbe, j'ai une bonne tete...mdr
avt de repartir, je demande, inquiet "hé muchachos gringos de la vega !
no gasoline ?"
le gars, impressionné par mon espano-mexicain, rétorque "si, esta 15 kms, almost"
bref on a serré les fesses, j'ai roulé à 80....et on trouvé cette putain de station à essence
moi : "combien ton reservoir deja chebello ?"
lui : "ca doit etre 48L dans la focus"
donc on a mis 49,4L

Kara, Ninou, z'avez failli faire 150bornes pour nous dépanner sur l'autoroute espingouine à 1h du mat' Wink


Chebello
Finalement, on a bien mangé ici


Glotton nous dit

 


et un retour vendredi soir mémorable...un départ réservoir d'essence quasi vide,
pas une pompe à essence ouverte sur le lieu du départ (1500m alt, un village), ni dans la vallée, ni sur les 50 1ers kms d'autoroute...glotton l'a joué fine...au début à 3000 tr/mn, je suis passé à 90-100 et 2700tr/mn, une réserve allumée depuis trop de bornes, une remorque et 2 motos tractées de +500 kg, et tout ce qu'à manger chebello pdt une semaine...vous imaginez meme pas...

 

Et il a raison, ça s' est bien passé comme ça, Glotton l' a jouée fine.

Tant qu' à raconter, il aurait pu aussi vous préciser que quelques heures avant dans l' après midi, je m' étais proposé d' aller faire le plein de la ford. On s' en occupera ce soir, avait t-il répondu sèchement. Maintenant, on sangle les motos.

Il avait son regard " Vu que tout à l' heure tu vas passer une bonne douzaine d' heures à côté de moi et que le temps moyen pour me calmer quand on m' a contrarié se compte plutôt en jours, alors tu ...". Il avait ce regard là, et je l' ai écouté.

 

 

Quelques heures plus tard, on se retrouve donc à rouler à 90 sur l' autoroute. Il est au volant.

Moi, à côté de lui, j' ai eu l' élégance de ne lui dire qu' une seule fois que si on m' avait écouté quelques heures plus tôt, on n' en serait pas là. D' un oeuil discret je surveille mon ami, faudrait pas que le remords d' avoir été pris lui, Glotton himself, en flagrant délit de mauvaise organisation, provoque des contractions dans son pied droit qui doit en effet rester léger sur l' accélérateur. Je surveille et je bosse. Au niveau supérieur, évidemment.

 

 

Si on réfléchit posément à la situation, on se dit qu' on ne risque pas de manquer d' essence. Les réservoirs des motos en contiennent des quantités. Notre seul problème, c' est un problème de transfer d' un réservoir à l' autre.

A ce moment là, j' avoue que j' ai commis une erreur.

Dis donc, Olivier, j' ai dit, est ce que par hasard tu ne te promènes pas comme Prowler avec toujours une durite sur toi ? Le Glotton, d' un seul coup, il a réalisé à quelle profondeur j' avais poussé l' analyse de la situation en un temps si court, ça lui a provoqué un spasme de contrariété, il nous a bouffés au moins cinq centilitres d' essence dans une accélération incontrôlée.

 

Ah ben non qu' il a répondu, tout déconfit. Sûr que si on pouvait fabriquer du tuyau avec de la déconfiture, on serait tirés d' affaires, j' ai pensé. Ne t' inquiète pas, Olivier, je vais nous sortir de là, que j' ai dit.

 

 

Et juste au moment où je m' apprêtais à trouver la solution, ça a été le contrôle de police.

Du lourd, le contrôle de police. Pour vous donner un exemple, à mon pantalon, entre le milieu de la cuisse et le genou, il y a une poche. La poche, tu voyais bien qu' il n' y avait rien dedans, tu voyais le muscle de la cuisse se dessiner sous le tissu tout léger. La poche, elle n' aurait même pas pu contenir le quart d' un pétard modèle Mégafurax. Ben ils ont quand même vérifié son contenu.

Ils ont fouillé dans la sacoche que je porte parfois en bandoulière, même dans les compartiments dont j' ignorais l' existence. Sûr que si on avait emporté un des gateaux de Manu pour s' amuser à endormir un ours dans l' hypothèse où on en rencontrait un, on était mal barrés.

 Puis j' ai expliqué aux policiers que mon ami vivait un moment très difficile, et ils nous ont laissé partir.

P1020220

Ils n'ont pas pensé à fouiller dans les réservoirs des motos,
finalement la marchandise est bien arrivée.

Wink

 

Pour ce qui est de l' espagnole elle-même, je trouve que Glotton dans ce qu' il en dit, met trop l' accent sur quelques problèmes mineurs d' organisation. Ninou, qui a un mode de vie très fruste en temps ordinaire, a eu certes un peu de mal à se hisser au niveau du nôtre, plus raffiné, plus civilisé. Mais je suis indulgent. ( Ninou si tu me lis, sache que cette attaque sournoise n' est là que pour t' inciter à revenir parmi nous dans le but de pouvoir répondre à de telles bassesses. )

J' ai trouvé le bitume espagnol excellent, le nôtre à côté ne supporte pas la comparaison. Et ça ne m' a pas du tout géné de refaire les balades de l' an dernier. Même à un moment ça m' a rendu service. Je roulais loin devant tous les autres, et à un croisement, mon excellente mémoire m' a restitué le souvenir d' un changement de direction qui n' apparaissait pas de façon évidente sur le roadbook. Sans ça, j' allais tout droit. Alors j' ai stoppé pour attendre les autres. Puis j' ai laissé Ninou repasser devant, pour ne pas imposer à notre organisateur le stress d' avoir à gérer un participant qui roule loin devant tout le groupe.

Je trouve aussi que l' absence de certains des participants de l' an dernier, et le bon profil de certains des nouveaux, ont permis de renforcer le côté culturel de notre sortie.( Bonjour à Jef, Ben, et Jean Pierre. )

Bref, ça a été pour moi une excellente semaine.

Mention spéciale à Oscar pour sa gentillesse, pour le cran qu' il a eu de venir avec nous alors qu' il ne parlait pas français, pour la patience dont il a fait preuve face à notre anglais approximatif. Et pour les progrès qu' il a faits sur sa moto en si peu de temps. Sûr que là bas en Californie, il y a certains de ses potes qui vont avoir tout à coup du mal à le suivre. J' espère qu' il gardera un bon souvenir de sa semaine.

Merci à tous pour les bons moments passés ensemble.

 

 

PS J' oublie de vous raconter le coup que m' afait ma multi. Karcher le matin du vendredi, le premier de sa vie. L' après midi, tout à coup, mon compteur de vitesse ne fonctionne plus ( il indique 0 km/h) puis le voyant moteur s' allume. Après consultation des spécialistes, je rentre à moto tout de même. De retour à Pont à Mousson, tout fonctionne bien, mais je n' ai pas testé longtemps.

C' était l' épisode ducati traditionnel.





_________________
Les Animateurs


Dernière édition par Les Animateurs le 08 Fév 2008, 11:02; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Les Animateurs
_________________________________


Inscrit le: 16 Jan 2006
Messages: 1736
Localisation: Animateurs

MessagePosté le: 08 Fév 2008, 11:03    Sujet du message: Répondre en citant

 


Des photos dans l'Album

 


P1020256

Glotton, Chebello, Kéros, Ninou, Angel, Karabadaf, Oscar et Edgar qu'on ne voit pas car préposée à la photo

 
 

_________________
Les Animateurs
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Bitumeurs Index du Forum -> Les souvenirs Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com